Aller au contenu principal

Agreen Startup : trois jours pour faire émerger l’innovation !

Du 25 au 27 mai, la Chambre d’agriculture de la Somme accueille la 14e édition du concours Agreen Startup. Des cerveaux en ébullition, pour des innovations au service d’une agriculture performante.

Au Sia 2018, Hortimind, une plateforme de services et produits sur le marché du LED horticole, avait obtenu le premier prix de l’Agreen Startup. 
Au Sia 2018, Hortimind, une plateforme de services et produits sur le marché du LED horticole, avait obtenu le premier prix de l’Agreen Startup. 
© D. R.


Imaginer et créer une agriculture moderne et innovante à travers la révolution numérique. C’est ce qu’a voulu booster Hervé Pillaud - agriculteur, auteur et conférencier, engagé dans l’innovation numérique au service de l’agriculture - en créant le concours Agreen Startup, «premier concours alliant innovation, agro-écologie, alimentation, agronomie et élevage pour préparer l’agriculture de demain.»
Après une première édition en Vendée, puis dans d’autres départements, le quatorzième événement de ce nom débarque dans la Somme les 25, 26 et 27 mai. «C’est un gros coup de pouce pour les porteurs de projets, qui s’inscrit dans la logique de l’appel à projets Som’Innov’Agri», explique Philippe Touchais, organisateur du concours à la Chambre d’agriculture de la Somme. Avis aux porteurs de projets, comme aux équipiers volontaires, qui s’investiront dans une expérience unique. La chambre d’agriculture espère réunir une petite quarantaine de participants, jeunes agriculteurs, salariés agricoles, personnes en reconversion, ou encore créateurs de startups.
Hortimind a, par exemple, obtenu le premier prix de l’Agreen Startup organisé au Sia 2018 : une plate-forme de services et produits sur le marché du LED horticole. En alliant lumière LED et intelligence artificielle, les serristes doivent pouvoir limiter leur emploi d’intrants et gagner en temps de travail. Autre projet, le drone Protégel, qui a obtenu le deuxième prix : il permet de limiter les risques de gel en survolant la plante à basse altitude, allié à un dispositif de chauffe. La solution, efficace et économe, s’adresse notamment aux viticulteurs et arboriculteurs.

48h, pour un projet sur pieds
Mais avant de parler prix, trois jours intenses attendent les participants. Le principe du concours est le suivant : les porteurs de projet disposent de quatre-vingt-dix secondes pour présenter leur idée et convaincre des équipiers de les rejoindre. Les projets seront retenus à partir de trois équipiers convaincus. Les équipes planchent ensuite sur les sujets pendant deux jours et demi, jusqu’au dimanche midi. Quarante-huit heures en tout, pour inventer et booster des activités économiques réelles et innovantes, au bénéfice de l’agriculture.
Pour prouver le potentiel des projets, les équipes devront approfondir le produit innovant, mais aussi le marché visé, le business plan associé, le mix marketing et le plan de communication développé. Des mentors épauleront ces équipes : Amber Ogborn, chef de projet Agtech à Euratechnologie, Agathe Vuillemenot, enseignant-chercheur en entrepreneuriat à UniLaSalle Beauvais, et Christophe Laignel, manager des pépinières et hôtels d’entreprises à la CCI d’Amiens Picardie. Chacun devra tenir un pitch de trois minutes, et pas une seconde de plus, pour convaincre le jury de professionnels que son idée est la meilleure. Parmi ces derniers, la Chambre d’agriculture des Hauts-de-France, l’IAR, Bonduelle, Groupama, le Département, Aniprev, le Crédit agricole…
A la clé : 3 000, 1 500 et 500 € pour les trois premiers prix respectifs, et d’autres avantages non négligeables pour aider au décollage des projets, comme des appuis techniques par des structures spécialisées dans le numérique et la robotique, un accueil de trois mois dans la pépinière d’entreprises Jules Verne à Amiens, un conseil individuel de trois heures pour un plan de gestion avec des experts financiers du Crédit agricole, un appui de dix heures par un expert d’UniLaSalle pour la formalisation d’un business plan et pitch projet, un prix spécial productions végétales avec un accueil en espace test à la Ferme agro-écologie 3.0… Et surtout, un beau coup de projecteur.

Informations pratiques

Concours les 25, 26 et 27 mai, dans les locaux de la Chambre d’agriculture de la Somme, 19 bis rue Alexandre Dumas, à Amiens.
Inscription gratuite, avant le 23 mai, sur www.agreen-startup.com (déjeuners offerts)
Contact : Philippe Touchais, p.touchais@somme.chambagri.fr, 06 20 03 76 62
Aline Dupont, a.dupont@somme.chambagri.fr, 06 20 03 76 62

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde