Aller au contenu principal

Aménagement foncier de Briquemesnil-Floxicourt : ça bouge enfin !

4 540 hectares de terres seront à répartir entre plus de deux cents exploitants agricoles.

L’enjeu pour les agriculteurs est de gagner en productivité, en diminuant leurs coûts de production et leur temps 
de travail.
L’enjeu pour les agriculteurs est de gagner en productivité, en diminuant leurs coûts de production et leur temps
de travail.
© F. G.


Dix ans après le commencement des travaux d’aménagement foncier de l’intercommunalité de Briquemesnil-Floxicourt(1), une nouvelle impulsion est donnée par la sortie de l’avant-projet. Plus de deux cents agriculteurs et sept cents propriétaires sont concernés par cette redistribution parcellaire. Cependant, la grogne des exploitants n’a pas tardé à se faire entendre concernant les attributions. Tous ont la même attente, à savoir qu’un «remembrement, on ne le vit qu’une fois. Il faut qu’il soit bien fait».
Le but du jeu est clairement défini : «on efface tout et on redistribue les cartes», indique le géomètre en charge du dossier. En effet, l’aménagement foncier consiste à l’amélioration des conditions d’exploitation des propriétés rurales agricoles ou forestières en assurant la mise en valeur des espaces naturels ruraux, et en contribuant à l’aménagement des territoires communaux et intercommunaux. Telle est la définition donnée par le Code rural. Concrètement, il permet le regroupement et la rectification des parcelles dont l’enjeu pour les agriculteurs est de gagner en productivité, en diminuant leurs coûts de production et leur temps de travail. Il est donc très important que chacun puisse s’exprimer et participer à l’élaboration de ce projet en collaboration avec le cabinet de géomètre.

L’avant-projet est encore modifiable
Depuis le 10 avril dernier, l’avant-projet est soumis à enquête publique. Celui-ci est consultable sur le site internet www.gefa-expert.com et/ou à la mairie de Briquemesnil-Floxicourt, aux heures d’ouverture.
Même si la négociation aborde des points sensibles, il faut trouver le bon compromis pour rester dans l’esprit du projet. Il est nécessaire que les propriétaires et exploitants concernés adressent leurs observations au Conseil départemental de la Somme (cf. encadré), au plus tard pour le 4 mai 2018. Il est à noter que le projet définitif d’aménagement sera, quant à lui, soumis à enquête publique officielle au printemps 2019.
N’hésitez pas à nous contacter, nous pouvons recueillir et transmettre vos réclamations et observations (caroline.prevost@fdsea80.frtél : 03 22 53 30 42)

(1) Bovelles, Briquemesnil-Floxicourt, Cavillon, Ferrières, Fluy, Fourdrinoy, Le Mesge, Pissy, Saisseval et Seux

Infos pratiques :

Les documents seront mis à consultation en mairie de Briquemesnil-Floxicourt jusqu’au 4 mai 2018 aux heures suivantes : le lundi, de 17h à 19h ; le mercredi, de 17h30 à 19h30 ; et le samedi, de 10h à 12h

De plus, le géomètre se tiendra à la disposition du public au cours des permanences suivantes : le samedi 21 avril, de 9h à 12h ; le vendredi 27 avril, de 9h à 12h, puis de 14h à 17h ; le vendredi 4 mai, de 9h à 12h, et de 14h à 17h
Les observations sont à adresser au Conseil départemental de la Somme
Direction de l’attractivité du territoire, développement agricole et touristique
Pôle aménagement foncier
Secrétariat de la sous-commission intercommunale
d’aménagement foncier de Briquemesnil-Floxicourt
13, boulevard Maignan-Larivière
80026 Amiens cedex 1


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lait : un accord «historique» avec E. Leclerc
Le 9 juin, plusieurs laiteries et OP ont signé un accord avec E. Leclerc qui induit une rémunération supplémentaire de 5 €/1 000…
McCain s’engage dans l’agriculture régénérative
L’industriel spécialisé dans la transformation de la pomme de terre a annoncé le 9 juin son intention d’accompagner les…
Présence de rhizoctone brun sur tiges de pommes de terre.
Des parcelles de pommes de terre à surveiller
Mildiou d’abord, mais aussi traces de rhizoctone brun sur la tige et viroses sont à surveiller actuellement dans les champs de…
Désherbant non conforme : plus de peur que de mal... dans la Somme
Alertés au même titre que leurs homologues d’autres régions, les betteraviers de la Somme pourraient avoir échappé aux…
Des trucs et des astuces qui changent la vie
Ils en ont, de l’imagination, les éleveurs des Hauts-de-France. Dans les exploitations, des idées ingénieuses naissent pour…
Gérard Clay et Philippe de Raynal ont évoqué mardi 2 juin les contours de la stratégie qu’ils ont commencé à mettre en œuvre pour Tereos.
Pour trouver de meilleurs résultats, Tereos affiche un nouveau cap
Le groupe coopératif sucrier et amidonnier Tereos veut rapidement tourner la page d’un exercice 2020-2021 qui voit ses chiffres s…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde