Aller au contenu principal

Anzac Run de Vignacourt : courir pour le souvenir

Depuis quatre ans, l’Anzac Run est organisée à Vignacourt, pendant la semaine australienne. Rendez-vous est donné ce dimanche. L’occasion de découvrir la fabuleuse collection photos Thuillier, dont un musée dédié a ouvert l’année dernière.

Souvenez-vous. Le 25 avril 1915 débute la bataille des Dardanelles. Le corps d’Armée australien et néo-zélandais (Anzac) débarque à l’aube sur les plages turques de Gallipoli, pour sa toute première offensive. Ce sera un échec terrible. Le seul premier jour, Australiens et Néo-Zélandais faisaient état de plus de neuf-cents morts et deux mille blessés. Cette défaite marquera à jamais ces jeunes nations. Trois ans plus tard, les troupes australiennes interviennent dans la Somme, en repoussant les Allemands hors de la commune. Hasard du calendrier, Villers-Bretonneux est libérée le jour anniversaire de la défaite de Gallipoli. Cette bataille sera considérée comme décisive, mettant fin à l’offensive allemande lancée en mars et évitant la prise d’Amiens par l’armée allemande.
Chaque année, le 25 avril, la Journée commémorative de l’Anzac, appelée Anzac Day, est célébrée. Et à Vignacourt, on propose de célébrer l’Anzac… En courant ! Voilà quatre ans que l’association Vignarun organise l’Anzac Run, en partenariat avec la municipalité et d’autres associations. Cette année, elle a lieu ce dimanche, de 9 à 12 heures, avec une course de 5 km et une autre de 10 km. Trois courses gratuites sont également proposées aux jeunes : 800 m pour les sept-neuf ans, 1,5 km pour les dix-onze ans, et 3 km pour les douze-treize ans.
«Il s’agit de la quatrième édition et, chaque année, nous accueillons près de cinq cents coureurs, dont une dizaines d’Australiens», confie Aline Ferard, secrétaire de Vignarun. L’événement se veut festif : groupes de musique tout au long du parcours (cornemuse, jazz, rock, fanfare…) et repas convivial le midi. «Cette belle journée a lieu grâce aux soixante-dix bénévoles qui se dévouent !»

semaine australienne
L’Anzac Run de Vignacourt fait en fait partie de la semaine australienne, organisée dans cette commune tous les ans, depuis 2012 (du 19 au 25 avril cette année). L’occasion de faire un saut au centre d’interprétation 14-18 ouvert l’année dernière. Vignacourt était en fait une importante base arrière pour les soldats alliés. Et Louis et Antoinette Thuillier, un couple d’agriculteurs passionnés de nouveautés, possédaient un appareil photo à plaques. Ils ont improvisé un studio photo dans la cour de la ferme. Une toile de fond fut tendue en guise de décor, et civils et soldats venaient se faire photographier. A la fin de la guerre, les photos furent remisées dans le grenier, où elles tombèrent dans l’oubli pendant près d’un siècle… Jusqu’à ce que la télévision australienne ne fasse une découverte incroyable en 2011 !

Quatre mille plaques photographiques
Quatre mille plaques photographiques datant de la Première Guerre mondiale sont retrouvées dans des malles. «Les portraits parfois souriants, parfois tristes, ou rêveurs, emmènent le visiteur dans un parcours d’émotions. La qualité des images et leur profondeur artistique font de cette collection un trésor unique au monde», est-il écrit sur le site dédié

Au programme de la semaine de l’Anzac

D’autres événements sont proposés à Vignacourt, dans le cadre de la semaine de l’Anzac :
- exposition coquelicots, exposition du coloriste Johnny Sirlande, concert, le 19 avril, au centre Vignacourt 14-18, à 19 h
- cérémonie du souvenir, le 20 avril, à 10h15, place de l’église
- atelier photos avec le photographe Irwin Leullier, le 20 avril, de 14h-17h, au centre Vignacourt 14-18
- atelier bijoux et coquelicot, le 20 avril, de 14h à 17h, au centre Vignacourt 14-18
- tournoi de foot à cinq, le 20 avril, de 14h30 à 17h3, au parc de Vignacourt

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde