Aller au contenu principal

Appel à la mobilisation : non aux distorsions

Face aux incohérences du gouvernement entre une volonté politique affichée et des actes qui menacent directement l’agriculture française, le réseau FNSEA / JA lance un appel à mobilisation mi-juin, partout sur le territoire.

Avec l’importation massive d’huile de palme pour en faire des biocarburants, c’est toute la filière colza industriel qui est menacée.
Avec l’importation massive d’huile de palme pour en faire des biocarburants, c’est toute la filière colza industriel qui est menacée.
© Marie-Annick Carré


Depuis plusieurs mois, la liste des dossiers impactant directement la compétitivité des exploitations agricoles s’allonge de manière inquiétante. Le secteur agricole ne semble pas être une priorité du gouvernement Macron, qui n’a pas hésité à rogner l’enveloppe du premier pilier de la Pac pour combler un déficit budgétaire sur le second pilier, à supprimer une exonération de charges sociales, qui visait à redonner de la compétitivité aux exploitations agricoles pour regonfler les caisses de l’Etat.
Même si certains points semblent avoir été entendus à la fois sur le volet environnemental et sur les indicateurs de coûts de production, la loi sur l’alimentation qui fait suite aux Etats généraux de l’alimentation, qui était discutée à l’Assemblée nationale comporte encore des points de vigilance dans les débats parlementaires. Alors que le carcan normatif contraint de plus en plus les exploitations françaises, le projet de traité du Mercosur aboutira à l’entrée massive de produits ne répondant pas aux standards de productions françaises.
Dernier événement qui attise la colère de la profession : le gouvernement a autorisé Total à importer quelque 300 000 tonnes d’huile de palme par an pour la raffiner et en faire des biocarburants, dans son usine de La Mède (Bouches du Rhône). Cette décision ne suscite qu’incompréhension, étant donné son impact écologique catastrophique sur les forêts dans les pays producteurs et par les conséquences sur les filières biocarburants françaises. En effet, cette importation massive déstabilise et met en péril les filières locales de production de biocarburant à base de colza, mais également la production de tourteaux qui en découle.
Ce sont toutes ces incohérences que le réseau FNSEA / JA entend dénoncer en lançant un appel à mobilisation pour mi-juin. L’agriculture et l’agro-alimentaire ne sont pas des secteurs marginaux dans l’économie française. Rappelons que rien qu’en Hauts-de-France, l’agriculture et l’agro-alimentaire génèrent huit milliards d’euros de valeur ajoutée annuelle et emploient plus de 100 000 personnes dans la région. La production agricole ne doit pas être une variable d’ajustement des budgets de l’Etat, ni une monnaie d’échange des accords internationaux. La profession attend du gouvernement une stratégie, une véritable politique pour son agriculture.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Pour Francis Pruvot et Nicolas Sangnier, l’élevage est une diversification intéressante qui assure l’équilibre de leurs exploitations.
Eleveurs bovins (6/10). Un Label rouge pour une meilleure valorisation
Épisode 6/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde