Aller au contenu principal

Syndicalisme
Après la mobilisation, les annonces gouvernementales seront «suivies de près»

Suivant l’appel national à mettre en pause le vaste mouvement de protestation des agriculteurs qui durait depuis plusieurs jours, les responsables de la FDSEA et JA ont remercié leurs adhérents et au-delà pour leur implication.

À Péronne, le 1er février, sur le parking de l’hypermarché Leclerc pour l’annonce officielle de la fin des manifestations après un échange avec les responsables  de l’enseigne sur l’application des lois Egalim.
À Péronne, le 1er février, sur le parking de l’hypermarché Leclerc pour l’annonce officielle de la fin des manifestations après un échange avec les responsables de l’enseigne sur l’application des lois Egalim.
© V. F.

Il est aux environs de 18h30 le jeudi 1er février sur le parking de l’hypermarché Leclerc à Péronne quand les agriculteurs ayant participé pour certains à plusieurs jours de mobilisation apprennent la levée des blocages des routes et la fin d’une mobilisation inédite par sa durée et son ampleur. Les annonces intervenues un peu plus tôt par le Premier ministre Gabriel Attal ? «Un bon début», assurait alors dans un mégaphone Denis Bully, le président de la FDSEA de la Somme. À ses côtés, on retrouvait Marie-Françoise Lepers, secrétaire générale de la FRSEA Hauts-de-France, Françoise Crété, présidente de la Chambre d’agriculture de la Somme ou encore Benjamin Bizet, président des JA 80. «Maintenant, ce que l’on attend, c’est du concret», poursuivait M. Bully, souhaitant «des écrits.»

 

Des annonces «importantes»

Président du canton JA Rosières-Chaulnes, Arnaud Caron était déterminé à «obtenir des résultats» jeudi après-midi. «On est beaucoup à avoir passé plusieurs nuits sur des barrages. Si on doit revenir, ce sera plus dur. Et s’il faut aller à Bruxelles, c’est en tracteur que nous irons…» En guise de bilan, Denis Bully s’est dit «fier de ce que nous avons mené pendant dix jours. Nous avons réussi à nous faire entendre dans le calme et sans débordements, ce que tout le monde ne peut pas dire…» Après avoir salué «tous ceux qui ont quitté leurs exploitations pour manifester», mais aussi «ceux qui sont restés pour faire le travail», le président de la FDSEA 80 a appelé chacun «à se poser». Et d’enchaîner par la lecture de la (longue) liste des promesses gouvernementales. Ce que ces annonces disent, a détaillé M. Bully, «c’est que l’agriculture française doit continuer de produire et c’est pour un soulagement». Pour le responsable professionnel, pas de doute, l’orientation voulue par le gouvernement pour l’agriculture vient de changer de cap : «La politique agricole telle qu’elle était menée jusqu’à présent ne pouvait nous emmener nulle part ailleurs que dans un mur.» En ce qui concerne les prix des produits agricoles, «des annonces importantes» ont aussi été faites, avec l’engagement notamment des pouvoirs publics à mieux appliquer les lois Egalim. «Egalim renforcée sera un moyen d’améliorer notre revenu», estime Denis Bully, avant de citer les autres avancées en ce qui concerne les jachères, le GNR, les accords commerciaux internationaux, le plan Ecophyto «mis en pause», la gestion de l’eau… Autre motif de satisfaction, le sentiment qu’un certain nombre de messages soit passé comme par exemple sur «le ras-le-bol de la paperasserie» et «l’empilement des normes».

 

«Vous avez bien travaillé»

Pour le président de la FDSEA, le plus important semble «que l’on sorte d’une politique de décroissance». Quant au président des JA 80, il s’est quant à lui réjoui de l’allègement des mesures fiscales concernant la transmission et l’installation. Françoise Crété a, quant à elle, salué une mobilisation «digne», dont l’adhésion de la société civile est le témoin. Et d’assurer aux agriculteurs présents : «Vous avez bien travaillé».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Gilles Perret, réalisateur haut-savoyard, sera à l’affiche le 31 janvier 2024 avec son nouveau film La ferme des Bertrand.
La ferme des Bertrand : 50 ans d’histoire dans la vie d’une ferme

Après Trois frères pour une vie, un documentaire sorti en 1997, le réalisateur haut-savoyard Gilles Perret revient vingt-cinq…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde