Aller au contenu principal

Elevage
Assurer les vaches laitières contre le stress thermique

Depuis un an, la société française ITK commercialise une assurance pour compenser les pertes économiques des éleveurs en cas de stress thermique chez les vaches laitières. Un service unique au monde, déclenché pour la première fois cette année.

Les vaches sont particulièrement sensibles aux fortes chaleurs.
Les vaches sont particulièrement sensibles aux fortes chaleurs.
© Pixabay

L'épisode caniculaire de la mi-juin l'a durement rappelé : les vaches sont particulièrement sensibles aux fortes chaleurs. Le 18 juin, dans le sud-ouest de la France, les températures ont exposé certains troupeaux à des risques mortels, selon l'indice THI mis au point par la société ITK qui mesure le ressenti de la température et de l'humidité chez les vaches laitières à partir de données météorologiques. Ce jour-là, le niveau de stress thermique était sévère sur la majeure partie du territoire, d'après ce même indicateur. En plus des conséquences néfastes pour la santé des animaux, le stress thermique affecte la production laitière, en qualité et en quantité, et engendre des pertes économiques pour les éleveurs.

 

100 000 vaches couvertes

Partant de ce constat, la société d'AgTech ITK et son partenaire, le fournisseur d'assurance britannique Skyline Partners, ont lancé «Heat stress protect». Ce service d'assurance unique en son genre assure les éleveurs laitiers contre les pertes économiques liées au stress thermique. Il a été déployé en France en 2021 auprès des clients du collier de monitoring de la société Medria - rachetée par ITK en 2016 - soit près de 100 000 vaches couvertes. «C'est un produit d'assurance paramétrique basé sur l'indice THI, auquel nous avons ajouté un indice de perte économique, explique Bennet Holmes, directeur du développement commercial chez ITK. Dès que l'indice atteint un certain seuil, cela déclenche un paiement pour l'assuré. Il n'y a pas de déclaration, pas de vérification.»

 

Une ambition mondiale

Aucun versement n'a été effectué pour l'été 2021 qui a été particulièrement frais. En 2022, le seuil de déclenchement a été dépassé dès le mois de juin pendant la vague de chaleur, y compris en Bretagne, premier bassin de production laitière. «Il y a un intérêt mondial pour notre produit, même l'Irlande est touchée par le stress thermique», expose Bennet Holmes. La société française s'apprête à lancer son produit au Royaume-Uni pour la saison 2022-2023. Non plus comme un produit d'assurance affinitaire - inclus dans l'abonnement du collier - mais comme un service d'assurance à part entière. «Pour le lancement au Royaume-Uni, nous avons comme partenaire une entité très importante dont nous ne pouvons pas encore donner le nom», précise-t-il. Un déploiement en Australie est également sur la table. En termes de modèle commercial, ITK «n'est pas une société d'assurance et nous n'avons pas prétention à en devenir une», affirme Bennet Holmes. Le groupe souhaite mettre Heat stress protect «entre les mains des assureurs et des courtiers» afin d'assurer un développement «massif» du produit.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Bien que son industriel laitier, Danone, pousse à plus de production, le jeune Thomas Buquet a joué la prudence  et l’exploitation ne devrait pas produire plus. Au contraire, l’objectif est de descendre entre 70 et 75 vaches.
Un robot pour conforter la gestion du travail
À 26 ans, tout juste installé depuis un peu plus d’une année en Gaec avec son frère Nicolas à Blargies, dans le Nord-Ouest de l’…
Atelier de multiplication porcin cherche son nouvel éleveur
Depuis trente-trois ans, Agnès Boone-Duacheux exerce avec passion son métier d’éleveuse porcin spécialisée en multiplication,…
Rien qu’en 2022, la facture énergétique pour Sodiaal s’élève à 100 millions  d’euros supplémentaires par rapport  à l’an dernier.
Sodiaal décroche et s’en excuse auprès de ses coopérateurs
À la traîne depuis quelques mois en matière de prix du lait payé aux éleveurs par rapport à d’autres entreprises laitières, la…
Bertrand Achte, Maxence Turbant, Erwin Pardon et Leslie Camus.
Pas d'accord avec McCain sur les prix pour la campagne 2024
C'est historique : pour la seconde fois depuis sa création en 1997, le Gappi et McCain n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur…
Cristal Union
Cristal Union paiera « plus de 40 euros par tonne » les betteraves récoltées en 2022
Sans attendre la fin de la période d’arrachages des betteraves, le groupe coopératif Cristal Union a fini lui aussi par annoncer…
Quand il imagine un parcours d’obstacles, Arnaud Bazin pense toujours au cheval avant tout.
Arnaud Bazin, metteur en scène des concours de saut d’obstacles
Dans un concours hippique, c’est lui qui amène le décor. Il fait en sorte que les acteurs, couples cheval-cavalier, puissent y…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde