Aller au contenu principal

Attention, ça va chauffer avec la Cie «Le Chapiteau Vert»

Du 12 au 16 mars, la Compagnie Tous pour l’Art, l’Art pour Tous, communément appelée Le Chapiteau Vert, présente aux enfants de la métropole amiénoise son spectacle, «Attention ça chauffe».

Terro et Solo parviendront-ils à lutter contre le réchauffement climatique ? Nembus, lui, n’en peut plus d’avoir chaud.
Terro et Solo parviendront-ils à lutter contre le réchauffement climatique ? Nembus, lui, n’en peut plus d’avoir chaud.
© chapiteau vert

Il n’y a qu’un Donald Trump et ses affidés pour contester les effets néfastes du réchauffement climatique sur notre planète. Ses conséquences sont déjà visibles : températures élevées, fonte des glaces, des îles et des côtes qui seront submergées dans les prochaines décennies, des migrations d’animaux, sans compter celle des hommes, qui a déjà commencé dans certaines zones du globe.
Et rien n’arrêtera la «machine folle» si l’Homme continue à jouer avec le feu en produisant des gaz à effet de serre nocifs pour l’équilibre de la planète. Cette préoccupation environnementale, l’humoriste et fondateur du café-théâtre L’Escalier du rire, à Albert, Eric Chitcatt, la partage avec d’autres depuis quelques années, et l’a incité à écrire un spectacle pour les enfants de cinq à douze ans, dans le cadre de la Cop 21, en 2015.

«A vous de jouer les enfants»
«Les adultes de demain sont les enfants d’aujourd’hui. Nous, nous avons grandi dans une société d’hyper consommation, où on achète à profusion avant de tout jeter. On se rend compte à présent que l’on est allé trop loin, mais la prise de conscience environnementale n’est pas naturelle chez nous. Du coup, parce que, dans cinquante ans, on ne pourra plus vivre dans le confort qui est le nôtre, et que les énergies fossiles sont vouées à disparaître, il y a urgence à agir auprès des enfants pour qu’ils aient les bons gestes au quotidien en faveur de la planète», commente Eric Chitcatt.
Les bons gestes ? Eteindre le chauffage quand on aère sa maison, mettre un pull avant de monter le chauffage, diminuer les déplacements en voiture, manger local et favoriser les produits de saison, débrancher son chargeur, etc. Autant de petits gestes qui peuvent diminuer notre impact sur le changement climatique.
En homme issu du cabaret, Eric Chitcatt a construit son spectacle autour d’une histoire simple et interactive. Celle de Nembus, un stratocumulus qui passe son temps à râler parce qu’il a trop chaud à cause du réchauffement climatique. Sur terre, deux personnages, Terro et Solo. Le premier est le mécanicien de la terre, le second celui du soleil, chacun agissant au mieux pour trouver la ou les solutions permettant de lutter contre le réchauffement climatique.
Mais, parce que tout seuls, ils sont vite démunis, ils font appel aux enfants pour trouver ce qu’il est bon de faire. Une façon ludique de leur expliquer ce qu’est le réchauffement climatique, les menaces qu’il fait peser sur notre planète et essayer d’agir au quotidien pour diminuer sa production de CO2. Le tout avec des exemples concrets pour la compréhension des enfants. Et ça marche puisque, à la sortie du spectacle, la plupart commentent ce qu’ils ont vu en disant qu’«il ne faut pas trop fabriquer du CO2». «Mais la première idée qu’ils ont quand on les interroge, c’est qu’il faut diminuer les déplacements en voiture, soit en ayant recours au co-voiturage, soit en privilégiant la marche ou le vélo», raconte l’humoriste.
Et, comme dans tous ses spectacles, le comédien propose aux enfants des chansons et des chorégraphies pour faire passer son message. A cette occasion, tous les spectacles joués seront accompagnés par des musiciens de la Compagnie du Berger, des compagnons de longue route de l’humoriste. «J’ai fait appel à cette Compagnie, parce que je suis un chanteur hors pair», s’amuse Eric Chitcatt. Avant d’ajouter : «C’est plus facile de dire aux enfants quels sont les bons gestes au travers de chansons.»

Un spectacle labellisé «Solutions Cop 21»
Ce n’est pas pour rien si le Rectorat d’Amiens et l’Ademe se sont tournés vers «Le Chapiteau Vert» pour lui demander de créer ce spectacle. La Compagnie, spécialisée dans les messages environnementaux, tourne depuis 2010 dans toute la France pour présenter des spectacles autour des thèmes tels que le gaspillage alimentaire, la prévention des déchets ménagers ou le changement climatique.
Avec plus de 350 000 spectateurs en huit ans, la troupe a reçu le prix du meilleur spectacle pour enfants de France en 2012. Elle a été aussi lauréate de la meilleure action de France en 2014, à l’occasion de la Semaine européenne de la réduction des déchets. Enfin, son spectacle a été labellisé «Solutions Cop 21» en 2015. L’humoriste n’a pas fini de prendre son bâton de pèlerin, car ça chauffe de plus en plus.

Prochaines dates
12 mars : Ecole SaintJean d’Amiens et Ecole de Boves
13 mars : Ecole de Longueau et Ecole de Thezy-Glimont
15 mars : Ecole Etouvie Louise Michel
16 mars : Ecole Etouvie Louise Michel et Ecole Jules Verne

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
Les connaissances scientifiques concernant l’impact des champs électromagnétiques sur la santé des animaux d’élevage doivent largement être approfondies.
Les champs électromagnétiques, maux du XXIe siècle chez les animaux
Ils seraient des centaines d’éleveurs à témoigner de souffrance de leurs animaux à cause d’installations électriques à proximité…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde