Aller au contenu principal

Evénement
Au SIA, un jour, un candidat

Le président de la République, Emmanuel Macron, sera la première personnalité politique de premier plan à se rendre demain (26 février) au Salon international de l'agriculture, pour son inauguration.

Pécresse au SIA
En mars 2016, Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile de France, inaugurant le stand de sa région.
© Marine Guillaume - Horizons

Crise russo-ukrainienne oblige, la visite du chef de l'État sera plus courte que prévu, mais Emmanuel Macron inaugurera bien la 58ème édition du Salon international de l'agriculture, porte de Versailles à Paris.

Selon la radio RTL, Emmanuel Macron se rendra sur place « sur les coups de 6h30, afin de rencontrer les syndicats du secteur », mais aussi des éleveurs et autres agriculteurs, en présence de journalistes, avant de procéder à l’inauguration officielle, sur le coup de 9h. Selon toute vraisemblance, il ne devrait pas y avoir de déambulation dans les allées du salon, comme le veut la tradition. Sitôt l’événement inauguré, le président quittera les halls d’exposition de la porte de Versailles pour se consacrer à sa mission diplomatique, et c’est le Premier ministre, Jean Castex qui prendra le relais.

D’autres personnalités politiques, dont les candidats à l’élection présidentielle, ont fait connaître aux organisateurs leur intention de venir elles aussi à la rencontre du monde agricole. Les visites officielles, suivies par les médias, sont ainsi l’occasion d’afficher un attachement au monde rural, d’en prendre le pouls et de faire quelques propositions.

Après le chef de l’État, c’est la candidate Les Républicains (LR), Valérie Pécresse, qui viendra au SIA, lundi 28 février. Elle devrait y passer « toute la journée », selon l’entourage de la candidate.

Une autre candidate, Marine Le Pen (RN) devrait quant à elle visiter le SIA le mercredi 2 février, selon France 3… en espérant ne pas y croiser son adversaire à l’extrême droite, Éric Zemmour.

En raison du conflit opposant la Russie à l’Ukraine, l’écologiste Yannick Jadot a annoncé le report de sa visite initialement prévue le mardi 1er mars au jeudi 3 mars. Le candidat d’extrême gauche, Jean-Luc Mélenchon a décidé quant à lui de boycotter le salon porte de Versailles. « Le Salon de l'agriculture promeut un mode d'agriculture qui n'est pas le nôtre. Plutôt que de participer, nous voulons prendre le contre-pied », a expliqué il y a quelques jours sur RMC son équipe de campagne.

Le salon de l’agriculture se tiendra du 26 février au 6 mars.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

dossier PAC dépôt dossier aides PAC
La date limite de dépôt des demandes d’aides de la PAC repoussée

Les demandes d’aides de la PAC liées à la surface au titre de la campagne 2024 pourront être déposées jusqu’au vendredi 24 mai…

RN 25 Beauval
RN 25 : un accord unanime présenté à Beauval

Les exploitants et propriétaires concernés par les expropriations du chantier de rénovation de la RN25 étaient conviés à une…

Élaboré et servi par Martin Ebersbach, le vin de la Ferme des Vœux est blanc (rosé) pétillant, élaboré selon une méthode champenoise.
Au Vignoble des Vœux, une longue attente bientôt récompensée

La diversification vers la viticulture engagée par Martin Ebersbach à la Ferme des Vœux enthousiasme le Conseil départemental…

En visite à l’EARL des enclos, la ministre Pannier-Runacher a assuré que «quand on met en place des réglementations,  ce n’est pas pour le plaisir mais parce qu’il y a urgence à répondre au dérèglement climatique».
Dans la Somme, Agnès Pannier-Runacher prend la défense d’Egalim

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire s’est rendue le 17 avril au Crotoy…

Une rencontre entre le directeur de l’ASP et les agriculteurs a été organisée devant le siège de l’administration à Amiens.
L’ASP pointée du doigt pour le non-paiement des Maec et CAB

Mardi 14 mai, des agriculteurs bio et leurs représentants de plusieurs départements des Hauts-de-France ont manifesté devant…

La construction de l’usine de fabrication d’engrais à Languevoisin devrait débuter en 2027. Une fois achevée en 2030,  elle permettra la création de 250 emplois directs dans la région et fournira chaque année 500 000 tonnes d'engrais bas carbone.
Un projet d’1,3 milliard dans la Somme pour des engrais bas carbone

En marge du Sommet Choose France organisé le 13 mai à Versailles, un groupe d'industriels européens a annoncé vouloir…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde