Aller au contenu principal

Avec Alain Popot : la Somme présente au concours Prim'Holstein

Alain Popot et son fils Marc vont représenter la Somme avec Fanfare dans le très relevé concours Prim'Holstein de Paris.
Alain Popot et son fils Marc vont représenter la Somme avec Fanfare dans le très relevé concours Prim'Holstein de Paris.
© AAP


Alain Popot élève avec son épouse cinquante-cinq vaches laitières à Vironchaux. Il présente cette année Fanfare au Salon de l’agriculture. Il y a déjà participé, mais c'était voici déjà quinze ans. Fanfare est la seule vache de race Prim’Holstein de la Somme qui ira cette année à Paris en espérant d'atteindre le podium.
Cette vache de trois ans et demi concourra lundi 24 février dans l'une des deux sections réservées aux vaches en deuxième lactation (2NA). Elle est née d’une mère issue du troupeau d’Alain Popot et d’un taureau américain : Shottle sélectionné par Bovec. Lors de sa première lactation, Fanfare a produit 9 000 litres à un taux butyreux de 37,5% et un taux protéique de 32,5%.
En octobre dernier, l’Upra Prim’holstein a sélectionné environ trois mille bovins de cette race susceptibles de participer au concours général de Paris. La moitié des élevages sélectionnés n'ont pu aller plus loin pour diverses raisons techniques. Après quatre pointages supplémentaires, Fanfare a été retenue en fonction de leur morphologie et de leur production de lait avec six autres congénères de la région Nord Pas-de-Calais Picardie.
Cent quinze vaches de race Prim’holstein se mesureront le 24 février. Elles sont réparties dans huit sections pour les vaches à robe noire et deux sections pour celles à robe rouge. Ces vaches seront présentes cinq jours au salon et laisseront ensuite la place au concours des lycées. Seulement cinq d'entre-elles issues des Pays-de-la-Loire resteront la totalité du salon afin de montrer la race aux visiteurs.
Chaque section compte normalement dix vaches. Si Fanfare arrive parmi les deux premières, elle pourra alors concourir pour le championnat. Sur la vingtaine de vaches, six d'entre-elles auront droit au titre de championne et une seule sera désignée championne de Paris 2014. Le jury fera son choix en fonction de la morphologie, la locomotion, la présentation et le pis de l'animal. Pour être à son avantage, Fanfare ne sera pas traité les jours précédant le concours.
Alain Popot, aidé de son fils Marc, a déjà présenté Fanfare en avril dernier à la foire agricole de Montdidier. Marc Popot, passionné de génétique comme son père s’est placé quinzième lors du concours européen de présentation en septembre dernier. Il a appris à préparer une vache pour un concours, la présenter et aménager le stand de présentation.
Il est aussi champion de France des lycéens pour le pointage de vaches laitières. C’est donc Marc qui présentera Fanfare au salon. «C’est grâce à mes deux fils, à leur aide, que je peux participer au concours cette année. Pour nous c’est avant tout un loisir et une passion» conclut Alain Popot.

L'élevage picard au salon

• Dans la Somme, en bovins, outre la Scea Popot à Vironchaux et le Gaec du Rossignol à Coigneux, l'élevage départemental est représenté au concours général de Paris par la ferme du Paraclet en race Rouge Flamande.
En ovins, Hervé Delbarre de Frucourt concourt en race Charolaise.

• Dans l'Aisne, deux élevages (l'Earl de l'Herbage comme titulaire et l'Earl Pruvost comme suppléant) ont été retenus en race bovine Rouge Flamande. Le département est présent aux concours ovins en race Suffolk et Texel.

• Dans l'Oise, l'Earl Notteboom à Morvillers participe au concours Prim'Holstein. Plusieurs élevages du département participent aux concours ovins en race Ile-de-France et Suffolk.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

mildiou pomme de terre
Un plan européen de lutte contre le mildiou réclamé

L’hiver et le printemps pluvieux ont favorisé le mildiou qui s’attaque aux cultures. Huit organisations demandent un plan d’…

Escaudoeuvres Tereos Agristo
Le projet d’Agristo sur l’ancien site Tereos d’Escaudoeuvres (59) en consultation publique

L’industriel belge Agristo est le troisième à dévoiler un peu plus les contours de sa future usine implantée sur le sol des…

Il faudra attendre un certain nombre de jours de beau temps pour pouvoir retravailler certaines parcelles et évaluer les pertes.
Coulées de boue : les agriculteurs ne veulent pas porter le chapeau

Les inondations qui ont touché la vallée de la Somme fin de semaine dernière relance le débat sur la prévention du phénomène d…

La coopérative Sodiaal a un nouveau président

Le conseil d’administration de la coopérative Sodiaal, réuni ce mercredi 19 juin à Pau à l’occasion de l’Assemblée…

L'alliance rurale élections européennes Schraen Lassalle
Une défaite au goût amer pour l’Alliance rurale et des conséquences pour la chasse

Initiateur de la liste L’Alliance rurale, candidat en troisième position, le nordiste Willy Schraen dresse un constat amer de…

En raison des mauvaises conditions climatiques, au semis puis au printemps, le potentiel de rendement des céréales à paille  est dégradé.
Un potentiel dégradé en céréales à paille pour la France

Pluies et manque d’ensoleillement ont grevé le potentiel des céréales à paille ; le rendement de l’orge d’hiver est déjà…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde