Aller au contenu principal

Energies renouvelables
Avec Solar’agri Day, tout savoir sur l’énergie solaire

Le 23 mars prochain, un salon professionnel régional baptisé «Solar’agri Day» et dédié à l’énergie solaire sera organisé à Bapaume (62).

énergies renouvelables
Alimenter l’écosystème agricole avec une énergie renouvelable devient un enjeu de taille.
© Banque Image FranceAgriTwittos

« Le monde agricole est le mieux placé pour produire de l’énergie solaire. Les agriculteurs sont propriétaires des toitures de leurs bâtiments agricoles, c’est une source d’énergie potentielle à utiliser et à développer » explique Benoit Dudant, responsable du service «bâtiment-énergies», à la Chambre d’agriculture. L’idée du salon professionnel est lancée avec l’envie d’être le plus exhaustif possible quant aux opportunités et solutions : 30 exposants présents, 6 interventions d’experts pour répondre à vos interrogations.

Une électricité de plus en plus indispensable et onéreuse

L’essor de l’électrification des usages fait augmenter la demande d’électricité en milieu agricole. Alimenter l’écosystème agricole avec une énergie renouvelable devient un enjeu de taille. Dans cet objectif, l’énergie solaire joue déjà un rôle de premier plan. Les entreprises agricoles sont caractérisées par des surfaces de toitures importantes et de surfaces foncières en propriété sur le territoire. Ces dernières peuvent bénéficier d’un potentiel de production d’électricité solaire intéressant.

À la base de tout projet, l’analyse des besoins énergétiques de l’exploitation et du potentiel de production d’énergie solaire (thermique et/ou photovoltaïque) est déterminante pour orienter la stratégie de production et mesurer la rentabilité d’un projet. L’énergie thermique solaire est, quant à elle, utilisée pour une eau chaude décarbonée, utilisable pour l’exploitation d’élevage (nettoyage des tanks à lait, machine à traire...), comme pour l’hébergement à la ferme. La récupération d’air chaud permet aussi le séchage de productions végétales et fourragères. Les usages sont plus diversifiés qu’il n’y paraît et méritent d’être mieux connus.

Donner de l’énergie aux projets

Selon le responsable énergies de la chambre d’agriculture, « on pense souvent à tort que notre région ne bénéficie pas suffisamment d’ensoleillement pour que ces dispositifs soient rentables au niveau économique et technique. L’expérience et les études prouvent le contraire, c’est aussi pour cela que les interventions prévues le 23 mars sont importantes, elles apporteront des informations concrètes et vérifiées pour l’exploitant. Ce sera aussi l’occasion de poser ses questions ».

Constructeurs, équipementiers, installateurs, banques, assurances, sociétés de maintenance... seront à Bapaume animés par la même ambition de sensibiliser aux enjeux de cette énergie propre. «Il faut savoir que cette énergie peut non seule- ment permettre de réduire sa facture énergétique mais aussi être source de revenu complémentaire. Elle permet aussi l’optimisation de son bilan carbone, lequel sera de plus en plus prégnant dans les années à venir», conclut Benoit Dudant.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Chaque année, environ 10 % des fermes du département de la Somme font  l’objet d’un contrôle administratif, ce qui apparait relativement faible selon  l’administration départementale.
«Trop» de contrôles chez les agriculteurs ? La DDTM répond

Lors de la session de la Chambre départementale d’agriculture de la Somme du 19 mars dernier, l’administration départementale…

Présentation des Prim'holstein.
Les vaches Prim’holstein, les stars de la Foire agricole de Montdidier

Le lundi 1er avril avait lieu la traditionnelle Foire agricole de Montdidier, avec de nombreux exposants. Parmi les…

Dans certaines régions de production, les conditions d’arrachage et de stockage ont été perturbées par les conditions  météorologiques, obligeant planteurs, usines et coopérative à s’adapter.
Les trois raisons d’une rémunération «jamais atteinte» pour les betteraviers de Tereos

Le groupe coopératif sucrier Tereos a annoncé fin de semaine dernière une rémunération «jamais atteinte» des betteraves à ses…

Gros rendement pour la campagne 2023-2024 de collecte des pneus

Au cours de l’hiver, pendant trente jours, 370 exploitations agricoles de la Somme ont participé à la collecte des pneus…

Quatre kilomètres de haies pour protéger un captage d’eau

En s’associant à un partenaire privé, Christophe Desmis, un agriculteur du Santerre, fait le pari de planter quatre kilomètres…

Le retard pris dans les semis inquiète la CGB comme l’Institut technique de la betterave (ITB) avec un risque «jaunisse»  fort cette année.
Des premiers semis de betteraves sous un ciel nuageux

C’est toujours dans l’attente d’un contingentement des volumes de sucre importé d’Ukraine et de l’autorisation de certaines…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde