Aller au contenu principal

Bâchage et débâchage mécanisés : la politique de Saint Louis Sucre

La 6e journée Mont Blanc a été aussi l’occasion d’assister à une démonstration de bâchage et de débâchage mécanisés.

En moins d’une minute, le silo de betteraves est bâché mécaniquement.
En moins d’une minute, le silo de betteraves est bâché mécaniquement.
© F. G.



Top chrono. En une minute, le bras de la machine se met en branle et recouvre 300 tonnes de betteraves par une bâche en propylène. C’est fini. Au suivant. En une journée, 10 000 tonnes de betteraves peuvent ainsi être recouvertes. Le processus est des plus simples. La bâche s’enroule, comme aspirée, autour d’une tige métallique de six mètres. Vingt mètres de bâche peuvent être enroulées. Ensuite, celle-ci est déroulée sur le silo, puis est bordée avec un disque en téflon pour éviter qu’elle ne s’envole et pour qu’elle recouvre parfaitement le silo de betteraves. Pour le débâchage, c’est le même procédé, mais à l’envers. La vis soudée sur la tige happe la bâche, qui s’enroule sur cette dernière. Temps écoulé : une minute.
«Le temps perdu, c’est sur la route, indique André Scheer, qui commercialise la machine en démonstration. Une fois cela dit, le bâchage présente un intérêt certain, car il protège les silos du froid, comme du gel, et permet d’avoir moins de tare terre.» Et l’humidité ne reste pas, évitant le pourrissement des betteraves. Détail important s’il en est avec l’allongement des campagnes, pouvant aller jusqu’à cent vingt jours désormais. L’objectif pour Saint Louis Sucre est donc d’atteindre 100 % de bâchage des betteraves de ses planteurs.

Coup d’accélérateur
L’an dernier, un premier test de débâchage avait été réalisé au nord d’Eppeville sur 40 000 tonnes de betteraves. A présent, l’opération va être étendue dans l’ensemble du secteur nord d’Eppeville. 180 000 tonnes de betteraves seront débâchées. Le débâchage se fera 48h avant l’arrivée de la grue. Ce service est gratuit et les planteurs reçoivent une indemnité de 0,65 €/t pour bâcher manuellement.
Autre nouveauté cette année : une seconde machine va être utilisée, en test, dans le secteur nord-ouest d’Eppeville, pour bâcher et débâcher mécaniquement les silos de betteraves. 90 000 tonnes de betteraves sont visées. Coût de l’opération : 1,30 €/t, auquel les planteurs pourront déduire une indemnité de 0,65 €/t, soit, au total, de leur poche, 0,65 €/t.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
450 hectares de betteraves à ressemer dans la Somme
Au 20 avril, la CGB estime autour de 4 500 hectares la surface de betteraves sucrières endommagées par l’épisode de gel dans les…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde