Aller au contenu principal

Bas volume : la qualité de pulvérisation concerne aussi les applications d’automne

Printemps, comme automne, il est important d’assurer les meilleures conditions pour la pulvérisation des applications phytosanitaires. Les bonnes pratiques.

La taille des gouttelettes a un impact important sur l’efficacité et la derive.
La taille des gouttelettes a un impact important sur l’efficacité et la derive.
© SYNGENTA

La recherche des conditions optimales pour la pulvérisation des applications phytosanitaires est indispensable dans un contexte de baisse des efficacités de certains herbicides foliaires, mais aussi des fongicides. Une efficacité maximale permettra également d’éviter des traitements de rattrapage, sources de charges supplémentaires et d’IFT plus élevés.
Au printemps, cette recherche passe par quatre critères incontournables : des buses qui fournissent des tailles de gouttelettes moyennes et régulières, la recherche d’une hygrométrie maximale, voire des applications sur rosée, une pulvérisation par temps poussant et, en dernier ressort, l’utilisation de différents adjuvants. Ces derniers ont pour objectif d’adapter les caractéristiques des gouttelettes pour améliorer leur mouillabilité, la lutte contre leur dessication ou la pénétration de la matière active… L’application de ces grands principes est de plus en plus incontournable au printemps. Ils sont de plus en plus pratiqués pour les produits à action foliaire.
A l’automne, s’agissant bien souvent de produits à action racinaire et foliaire, la priorité reste avant tout d’intervenir sur sol humide ! Pour rappel, il faut au minimum 10, voire 15 mm de pluie après application afin de garantir une efficacité optimale d’un produit à action racinaire. Dans différents essais, il est courant de voir des efficacités de produits racinaires variant de 30 à 90 % rien que sur le facteur «humidité du sol au moment de l’application». Concernant les produits à action racinaire, l’ajout d’adjuvants n’a pas montré d’intérêt à ce jour. A ce titre, le meilleur adjuvant reste l’humidité du sol.

Le choix de la buse
Reste la question du choix de la buse. Par définition, les produits à action racinaire  sont les moins exigeants en termes de couverture et de nécessité en nombre d’impacts/cm². Lorsque des produits de contact type mancozèbe, chlorothalonil exigent entre 50 et 70 impacts/cm², les herbicides racinaires type Prowl 400 ; Trooper... n’en exigent que 20 à 30. Pour rappel, le glyphosate herbicide systémique a, lui aussi, une exigence faible, de l’ordre de 20 à 30 impacts/cm². C’est la systémie  du produit qui compense un nombre d’impacts plus faible.
Pour réaliser une pulvérisation à 20-30 impacts/cm², utiliser une buse à injection d’air est tout à fait adapté. Ces buses réalisent généralement de grosses gouttelettes au détriment du nombre d’impacts. Si cette caractéristique est décriée avec les produits à action foliaire ou de contact au printemps, elle est largement suffisante à l’automne. Qui plus est, l’augmentation de la taille des gouttelettes limitera le risque de dérive de pulvérisation, élément important pour le glyphosate, par exemple, et devenu obligatoire pour l’emploi de produit à base de prosulfocarbe (Defi…).



Pour aller plus loin

Participez à la formation «Optimiser la pulvérisation pour réduire le litrage ou passer en bas volume»
(deux jours)
Démarrage le 22 novembre, à Villers-Bocage

Contact : Sandrine EVAIN : 03 22 93 51 20
s.evain@somme.chambagri.fren

Rappel réglementation prosulfocarbe (Defi, Daiko, Datamar…)

- Obligation d’employer une buse anti-dérive en respectant les marques, calibres et pression d’utilisation
- Restriction d’emploi par rapport aux cultures non cibles (vergers de pommes et poires…) :
Interdiction de traiter à moins de 500 m avant récolte des cultures non cibles,
Interdiction de traiter entre 500 et 1 km avant récolte des cultures non cibles, sauf avant 9 heures et après 18 h, en conditions de température faible et hygrométrie élevée

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Pour Francis Pruvot et Nicolas Sangnier, l’élevage est une diversification intéressante qui assure l’équilibre de leurs exploitations.
Eleveurs bovins (6/10). Un Label rouge pour une meilleure valorisation
Épisode 6/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde