Aller au contenu principal

Bayer se lance dans l'élevage de pucerons verts

Le géant de la chimie végétale renonce à ses activités pharmaceutique et agrochimique pour se lancer dans la culture de pucerons verts.

Après en avoir tué des millions, Bayer veut désormais protéger le puceron vert.
Après en avoir tué des millions, Bayer veut désormais protéger le puceron vert.
© ITB

C'est la victoire de trop. Après avoir obtenu une nouvelle fois cette année une dérogation pour l'utilisation de l'insecticide Movento pour lutter contre le puceron vert responsable de la jaunisse de la betterave, Bayer vient d'annoncer qu'il mettait un terme à ses activités historiques.

« Compte tenu de la facilité de notre entreprise à obtenir des allégements sur l'application de la réglementation sur les produits phytopharmaceutiques auprès de l'administration française, l'entreprise Bayer a décidé d'abandonner ce qui a fait sa performance et sa réputation pour se lancer dans un nouveau défi », indique un communiqué de l'entreprise allemande du 1er avril.

Côté France, l'ITB est consterné de ce changement radical : « On sait bien qu'on a des difficultés en France pour produire de la protéine, mais de là à compter sur des pucerons... »

Un tournant idéologique

Pour en savoir un peu plus sur ce nouveau défi souhaité par Bayer, nous avons contacté la direction de la recherche de la multinationale. Les explications sont pour le moins surprenantes : « Was spielst du in Frankreich ?! On vous a connu plus combatifs. Lutter contre le puceron, c'est trop facile. On a donc décidé d'essayer d'en élever et de laisser d'autres entreprises se débrouiller avec ce problème qui n'en est pas un pour nous. Name einer Pfeife !»

D'autres sources internes à l'entreprise expliquent ce changement soudain de position par l'infiltration de militants écolos-bobos au sein de la direction de Bayer ; des militants formés en France par le collectif « Des pousseurs de fleurs ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Selon la coopération agricole, la production porcine bio représente 30 à 40 % de volume en trop.
De grands opérateurs encouragent les déconversions bio
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Cet attelage complet est la copie miniature de l’équipement d’un agriculteur  qu’Illian connaît. Une fierté de l’avoir recomposé à l’identique.
Illian expose ses pépites à l'agree mini show
À tout juste seize ans, Illian Single est un passionné de miniatures agricoles. Voilà plusieurs années qu’il conçoit des dioramas…
L’accueil tant attendu d’un événement national pour les JA de la Somme arrive  à grand pas. Rendez-vous est donné les 24, 25 et 26 janvier prochains à Saint-Valéry-sur-Somme.
La Somme se prépare à accueillir un événement national dédié à l’installation
Fin janvier, les JA de la Somme accueilleront à Saint-Valéry-sur-Somme (80) un événement baptisé «session RGA» (renouvellement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde