Aller au contenu principal

Betteraves : Saint Louis Sucre annonce enfin le prix final 2017 !

Saint Louis Sucre annonce 23,66 euros/tonne et versera le solde en juillet.

"La décision de verser ce supplément est prise dans un contexte de marché fortement déprécié et alors que le groupe Südzucker anticipe un résultat déficitaire pour son activité sucre", explique Saint Louis Sucre.
"La décision de verser ce supplément est prise dans un contexte de marché fortement déprécié et alors que le groupe Südzucker anticipe un résultat déficitaire pour son activité sucre", explique Saint Louis Sucre.
© A. P.

Enfin ! Après des réunions très agitées entre planteurs et responsables de Saint Louis Sucre, ces derniers viennent d'annoncer, dans un communiqué, un prix final des betteraves 2017.

Le prix global perçu par les planteurs sera en moyenne de 22€/tonne à 16° de betterave entière, soit l’équivalent de 23,66€/tonne à 16° en forfait collet. Ce montant inclut le prix de base de la betterave corrélé au prix du sucre SZ4, la garantie de prix sur la pulpe, le bonus richesse et un supplément de prix. Pour rappel, le prix est annoncé à 25 €/t minimum chez Tereos et Cristal Union.

"La décision de verser ce supplément est prise dans un contexte de marché fortement déprécié (dégradation du prix du sucre liée notamment à une augmentation massive de la production mondiale de sucre de canne) et alors que le groupe Südzucker anticipe un résultat déficitaire pour son activité sucre", explique le communiqué.  « Elle traduit notre engagement de soutenir la filière Saint Louis Sucre et notre volonté d’encourager les planteurs à maintenir par leurs emblavements dès 2019 une production suffisante pour des campagnes d’au moins 120 jours, souligne Thierry Desesquelles, directeur betteravier de Saint Louis Sucre. Il y va de la compétitivité des sucres vendus et de la pérennité de nos entreprises agricoles et industrielles. »

Le contrat prévoyait de payer le solde en décembre 2018. Mais pour "répondre aux attentes de ses planteurs, Saint Louis Sucre a décidé d’anticiper le règlement du solde des betteraves contractées avant le 15 juillet 2018". Le solde des betteraves excédentaires sera versé, comme prévu au contrat, le 1er décembre 2018.

Pour les betteraves 2018, le paiement du 1er acompte se fera au fur et à mesure des livraisons : trente jours fin de mois. Autrement dit, un planteur qui livrera courant octobre, percevra son 1er acompte fin novembre. Par ailleurs, Saint Louis Sucre est favorable à un paiement du solde en juin 2019.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
Tereos
Les outils de Tereos pour faire face à l’interdiction des NNI
Chez Tereos, pas d’annonce d'augmentation de prix en vue pour les betteraves (pour le moment ?) qui seront récoltées en 2023,…
De gauche à droite, Rémi Chombart et Laurent Degenne, associés à l’origine  du projet, et Pierre Chombart, responsable du site : «l’idée est de maximiser les capacités de production qu’offre la méthanisation.»
Un méthaniseur véritable pôle de production d’énergies vertes
À Vraignes-en-Vermandois (80), dix-huit agriculteurs se sont associés autour d’une unité de méthanisation bien particulière. En…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Concurrence d’autres cultures plus rentables, sécheresse en 2022, hausse des coûts des intrants…  Face à ces faits, les producteurs sont de plus en plus nombreux à se détourner de la fécule.
Fesneau reconnait un risque de «désengagement» des producteurs de fécule
Le 27 octobre 2022, le sénateur (LR) de la Somme Laurent Somon avait adressé une question écrite au ministre de l’Agriculture…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde