Aller au contenu principal

Betteraves : Saint Louis Sucre annonce enfin le prix final 2017 !

Saint Louis Sucre annonce 23,66 euros/tonne et versera le solde en juillet.

"La décision de verser ce supplément est prise dans un contexte de marché fortement déprécié et alors que le groupe Südzucker anticipe un résultat déficitaire pour son activité sucre", explique Saint Louis Sucre.
"La décision de verser ce supplément est prise dans un contexte de marché fortement déprécié et alors que le groupe Südzucker anticipe un résultat déficitaire pour son activité sucre", explique Saint Louis Sucre.
© A. P.

Enfin ! Après des réunions très agitées entre planteurs et responsables de Saint Louis Sucre, ces derniers viennent d'annoncer, dans un communiqué, un prix final des betteraves 2017.

Le prix global perçu par les planteurs sera en moyenne de 22€/tonne à 16° de betterave entière, soit l’équivalent de 23,66€/tonne à 16° en forfait collet. Ce montant inclut le prix de base de la betterave corrélé au prix du sucre SZ4, la garantie de prix sur la pulpe, le bonus richesse et un supplément de prix. Pour rappel, le prix est annoncé à 25 €/t minimum chez Tereos et Cristal Union.

"La décision de verser ce supplément est prise dans un contexte de marché fortement déprécié (dégradation du prix du sucre liée notamment à une augmentation massive de la production mondiale de sucre de canne) et alors que le groupe Südzucker anticipe un résultat déficitaire pour son activité sucre", explique le communiqué.  « Elle traduit notre engagement de soutenir la filière Saint Louis Sucre et notre volonté d’encourager les planteurs à maintenir par leurs emblavements dès 2019 une production suffisante pour des campagnes d’au moins 120 jours, souligne Thierry Desesquelles, directeur betteravier de Saint Louis Sucre. Il y va de la compétitivité des sucres vendus et de la pérennité de nos entreprises agricoles et industrielles. »

Le contrat prévoyait de payer le solde en décembre 2018. Mais pour "répondre aux attentes de ses planteurs, Saint Louis Sucre a décidé d’anticiper le règlement du solde des betteraves contractées avant le 15 juillet 2018". Le solde des betteraves excédentaires sera versé, comme prévu au contrat, le 1er décembre 2018.

Pour les betteraves 2018, le paiement du 1er acompte se fera au fur et à mesure des livraisons : trente jours fin de mois. Autrement dit, un planteur qui livrera courant octobre, percevra son 1er acompte fin novembre. Par ailleurs, Saint Louis Sucre est favorable à un paiement du solde en juin 2019.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Produire des pulpes de betteraves en abaissant la facture énergétique,  c’est le défi dans lequel s’est lancé le groupe coopératif Cristal Union.
Sainte-Émilie lauréate d’un prix pour la décarbonation
La sucrerie Sainte-Émilie du groupe coopératif Cristal Union figure parmi les 16 lauréats du plan de relance gouvernemental en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde