Aller au contenu principal

Betteraves : Saint-Louis Sucre s’organise après l’incendie

Après l’incendie d’une salle électrique à l’usine Saint-Louis Sucre d’Eppeville, le 19 septembre, le groupe s’organise pour minimiser les conséquences sur la campagne betteravière.

L’usine de Roye subira elle aussi un décalage de planning, jusqu’à huit jours.
L’usine de Roye subira elle aussi un décalage de planning, jusqu’à huit jours.
© SLS



Le début de la campagne betteravière aura été compliqué chez Saint-Louis Sucre. En cause : un incendie, qui s’est déclaré à Eppeville le 19 septembre, veille du redémarrage de l’usine. Le feu a pris dans une salle électrique, au niveau de l’atelier d’épuration.
«Heureusement, les dégâts sont uniquement matériels, se réconforte Thomas Nuytten, responsable des services betteraviers des usines d’Eppeville et de Roye. Après expertise, la durée de réparation a été estimée à cinq semaines environ. Nous prévoyons donc les premières réceptions de betteraves fin octobre.» La distillerie, elle, devrait redémarrer dès le 1er octobre, et l’atelier de cristalisation à partir de sirop devrait être opérationnel sept jours plus tard. Les conséquences financières sont encore à estimer.

Impact pour les planteurs
Avec les représentants des planteurs (réunis en instances extraordinaires les 20, 24 et 25 septembre), il a été décidé d’arrêter les arrachages à partir des mises à disponibilité du 25 septembre. Ils reprendront le 2 octobre et les betteraves seront dirigées vers les usines de Roye et d’Etrépagny (Eure). Pour le reste, les enlèvements des betteraves sont décalés de sept jours par rapport à la date initiale. Les planteurs dépendant de l’usine de Roye seront aussi soumis à une modification du planning «de zéro à huit jours de plus par rapport aux dates initiales».
Conséquences pour les planteurs ? Elles devraient être minimes, assure Thomas Nuytten. «Pour les premiers arrachages, les quelques jours de plus au champ seront même bénéfiques. Les précipitations du week-end dernier et l’ensoleillement devraient induire une augmentation de rendement.» Pour le reste, un accompagnement de conditions financières à l’année est prévu. «Le planning des indemnités de retard, lui, ne bouge pas. Nous allons aussi mettre gracieusement des bâches Toptex à disposition des planteurs, si un bâchage supplémentaire s’impose.» Le planning des grues et des passages dans les communes restera lui aussi inchangé.
Après sept jours de travail à l’usine de Roye, il apparaît que les premiers résultats soit très hétérogènes en termes de rendement racine (autour de 60 t effectives), liés au conditions climatiques variables selon les secteurs. «La richesse moyenne est de 19°. Les derniers prélèvements betteraviers montrent un gain hebdomadaire moyen de sucre de 950 kg/ha, légèrement sous la moyenne cinq ans.»
La campagne durera huit jours de plus que prévu chez Saint-Louis Sucre, compte tenu de l’incident, mais devrait se terminer fin janvier, «avec une volonté : que les deux usines samariennes terminent en même temps.»

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
L’aménagement de bâtiments d’élevage peut faire l’objet d’un accompagnement financier.
Un projet d’investissement sur votre exploitation ? Le point sur les aides
L’appel à projets du Plan de compétitivité et d’adaptation des Exploitations agricoles (PCAE) est ouvert depuis le 15 février.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde