Aller au contenu principal

Betteraves : Teppeki autorisé dès le stade « 2 feuilles »

L’autorisation de mise en marché du Teppeki (flonicamide) a été modifiée par l’Anses en date du 28 avril pour permettre l’utilisation de ce produit dès le stade 2 feuilles de la betterave.

La solution Teppeki est désormais autorisée à partir du stade 2 feuilles contre 6 auparavant dans le cadre d'une lutte contre le puceron vert sur betteraves.
La solution Teppeki est désormais autorisée à partir du stade 2 feuilles contre 6 auparavant dans le cadre d'une lutte contre le puceron vert sur betteraves.
© Belchim Crop Solution

Un peu de répit pour les planteurs de betteraves et une première victoire syndicale pour la Confédération générale des betteraviers (CGB).

Dans un communiqué du 29 avril, la CGB se félicite de la décision de l'Anses de modifier l'autorisation de mise en marché de la solution Teppeki permettant son utilisation à partir du stade 2 feuilles contre 6 auparavant dans le cadre d'une lutte contre le puceron vert.

« Depuis bientôt deux semaines de fortes attaques de pucerons verts sévissent dans les régions betteravières. Vectrices du virus de la jaunisse, elles pourraient fortement impacter les rendements (de 30 à 50%) et avoir de graves conséquences économiques sur notre filière », avait alerté il y a quelques jours la CGB.

En lien avec l'Institut technique de la betterave (ITB), l'organisation syndicale avait plaidé auprès des pouvoirs publics pour obtenir deux dérogations sur l'utilisation de produits de lutte contre le puceron vert : la première pour utiliser le Teppeki (flonicamide) dès le stade 2 feuilles « afin d’apporter une réponse immédiate aux fortes infestations constatées en plaine » ; la seconde pour obtenir la possibilité d'appliquer un traitement supplémentaire de l’un des deux produits déjà autorisés (Teppeki ou Movento) pour « couvrir, en cas de besoin, toute la période de sensibilité des betteraves aux pucerons verts, c’est-à-dire jusqu’à la couverture du sol ».

Exaucée de sa première demande, la CGB attend désormais en croisant les doigts la même issue en ce qui concerne sa deuxième sollicitation.



Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les 54 saisonniers retenus ont participé à une journée d’essais sous l’œil attentif de Fabien Deguehegny, un des associés de la SCEA Biosources.  Premiers «vrais» désherbages prévus mi-mai. 
Recruter 52 saisonniers locaux pour le désherbage : pari gagné
La SCEA Biosources, à Méharicourt, a converti 163 ha en bio, dont 80 ha de légumes. Un des enjeux était de recruter une…
Aujourd’hui, il n’est pas possible de planter les pommes de terre en direct dans la pré-butte. Un travail sur le couvert est encore à mener pour y parvenir. 
Le pré-buttage d’été pour limiter l’érosion : rêve ou réalité ?
Jean-Paul Dallene, installé à Oppy (62), pratique le pré-buttage d’été pour ses pommes de terre depuis trois ans. Même si la…
Douze-mille personnes avaient participé à l’édition 2019 d’Ailly-le-Haut-Clocher.
Plaine en fête 2021 ? Oui !
Covid ou pas, les Jeunes agriculteurs de la Somme ont décidé d’organiser Plaine en fête cette année. L’édition devra certainement…
Pulvé
Dans le Nord, une commune de Flandre fait de l'anti-agribashing
Dans une publication sur le réseau social Facebook, une élue de la commune d'Hondeghem, dans les flandres, tente d'expliquer à…
450 hectares de betteraves à ressemer dans la Somme
Au 20 avril, la CGB estime autour de 4 500 hectares la surface de betteraves sucrières endommagées par l’épisode de gel dans les…
Hugues d’Hautefeuille a testé plusieurs itinéraires culturaux dans ses micro-parcelles, à Monsures. 
Une filière orties émerge en Hauts-de-France
L’ortie est une plante qui pousse partout où on ne la souhaite pas. Pourquoi ne pas la cultiver pour en tirer des bénéfices ? C’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde