Aller au contenu principal

Poules pondeuses
Bien qu’à la mode, les poulaillers mobiles ont quelques inconvénients

En Allemagne, où le concept séduit de plus en plus d’éleveurs, la filière avicole nationale attire l’attention sur un nombre de facteurs à prendre en compte avant d’investir.

poulailler mobile
Le poulailler HüMo BASIS 225 du constructeur allemand Hühnermobil est complètement autosuffisant avec l’aliment, l’eau et l’électricité en permanence à bord. Mais tous ne sont pas équipés de la même manière.
© Huehnermobil

Outre-Rhin, 3 millions de poules pondeuses sont élevées dans des poulaillers mobiles. Les capacités de ces poulaillers mobiles vont de 300 à 3 000 animaux, mais le modèle 200/300 sur roues ou sur patins est le plus fréquent car il peut être déplacé par un tracteur.

Généralement, cette formule séduit beaucoup d’agriculteurs qui recherchent un revenu complémentaire. Mais il y a aussi beaucoup d’abandons. Les conseillers agricoles, les organisations avicoles et l’Institut de recherches von Thünen, considèrent en effet que le coût de ce genre d’investissements est très élevé, comparés aux élevages conventionnels ou bios. Ils sont de l’ordre de 35 000 à 40 000 €, soit deux fois plus que ceux des élevages conventionnels en liberté, un tiers de plus que ceux des élevages bio.

A cela s’ajoute une charge de main d’œuvre particulièrement élevée. Elle est estimée à 133 heures pour 100 places, neuf fois plus élevé que pour le bio. En élevage conventionnel en liberté, il n’est que de 15 heures. Pour l’élevage bio en mobile, le travail est même de 208 heures aux 100 places.

Les éleveurs qui s’y lancent doivent nettoyer souvent le mobile, changer les clôtures, approvisionner en permanence en eau et aliments, refaire les litières, ramasser les œufs, engrillager le site (1 200 m2 pour 300 poules pondeuses), etc. Et pourtant la mortalité animale est plus élevée que dans le bio. Quant à la production des élevages mobiles, elle est estimée 260 œufs par poule et par an, plus élevée qu’en bio, mais au niveau de l’élevage au sol.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les céréaliers redoutent «une pénurie d’engrais»
Agriculteur dans le Loiret et secrétaire général adjoint de l’Association générale des producteurs de blé (AGPB), Cédric Benoist…
Chez Antoine Guilbaut, les vaches vieillissent bien. Ici, Dauphine, fille d’Oulou, quatorze ans en janvier, est pleine de son douzième veau. Son IVVV : 369 jours. 
Antoine Guilbaut a ses blondes dans la peau
Ses blondes d’Aquitaine, Antoine Guilbaut y passe un temps fou. Les efforts de l’éleveur de Boismont sont récompensés d’…
Pour ses premières vendanges, Martin Ebersbach a pu compter sur l’aide de sa famille et de ses amis. Reste tout le travail de vinification à réaliser.  Dégustation de la première coupe de vin effervescent bio d’Ailly-sur-Noye début 2023. 
Une première vendange au Vignoble des Vœux
Pour pouvoir s’installer à la ferme familiale des Vœux, à Ailly-sur-Noye, Martin Ebersbach a planté un vignoble pour y produire…
Ferme des 1000 vaches : le Conseil d’État déboute les porteurs du projet
Les porteurs du projet de ferme communément appelée «Ferme des 1000 vaches» à Drucat, près d’Abbeville, sont condamnés à régler…
Plusieurs définitions de l’agriculture de régénération coexistent. Elle est le plus souvent recentrée sur des pratiques d’«amélioration du sol» en s’approchant du concept d’agriculture de conservation.
L’agriculture régénératrice, un concept tout-terrain
Dans le sillage de Danone, des industriels comme McCain, Nestlé, ou encore le fabricant de vêtements Patagonia, ont annoncé, ces…
Pour un échantillon de producteurs suivis par le groupe Carré, les charges de structure se montent à 1 098 €/ha en 2021.
Céréales : des charges de structure bien encombrantes
Depuis 2018, le groupe de négoce Carré réalise un suivi des coûts de production chez plusieurs de ses clients agriculteurs pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde