Aller au contenu principal

Communication
Bienvenue à la ferme fête le printemps

Du 19 avril au 29 juin une vingtaine d'agriculteurs du réseau Bienvenue à la ferme ouvrent leurs portes au public dans la Somme.

Marché d’ouverture à Demuin.
Marché d’ouverture à Demuin.
© AAP

 

Cette année, dans la Somme, ils sont une vingtaine d’agriculteurs qui proposent au public de vivre le printemps de plus près, à la ferme. Le coup d’envoi des festivités a lieu durant ce week-end de Pâques avec le marché d’ouverture du Printemps  à la ferme à Démuin, le 19 avril, puis tous les week-ends et jours fériés jusqu’au 29 juin.
Au programme de ce «Printemps Bienvenue à la ferme» :
- la possibilité d’assister à la traite  des  vaches  ou  à  la naissance des poussins, de  découvrir la libre cueillette sous forme d’une chasse au trésor…
- des  échanges  chaleureux lors de repas partagés, de dégustations ou des marchés de producteurs ;
- mais  aussi des rendez-vous insolites, avec le 1er lâché de chevaux, les  promenades  en  calèche ou en tracteur, les spectacles du rue au village, les  animations  musicales,  la  tonte  des  moutons…

Programme complet consultable sur : www.printempsalaferme.com

 

 

Carole Wiel-Rouvillain fait goûter ses fleurs

Carole Wiel-Rouvillain, horticultrice à Vignacourt (80), fait partie des participants à l'opération "Printemps Bienvenue à la ferme". Elle ouvrira les portes de sa ferme le week-end du 26 et 27 avril.
C’est entre les murs de l’ancien jardin familial à Vignacourt que Carole Wiel-Rouvillain s’est installée en 1998 pour s'adonner à son activité favorite : l’horticulture. Cette passionnée de fleurs a repris une partie de l’exploitation familiale pour y cultiver des plantes sur 1500 mètres carrés sous serre et autant en pleine terre. Chaque année plus de 30 000 plants passent entre ses mains. Dans les cinq serres on trouve de tout : fleurs annuelles, vivaces, plantes aromatiques, comestibles… bref le choix est large. Carole Wiel-Rouvillain possède aussi une petite exploitation d’un hectare et demi où elle cultive selon les années du blé, de l'orge et du colza.
Chaque semaine, elle se rend sur les marchés d’Amiens, Villers-Bocage et Dury pour y vendre des plants, des compositions florales et des fleurs coupées en fonction de la saison. Tous les ans, certaines communes de la Somme, sont fleuries avec goût grâce aux plants de Carole.
Mais Carole sait aussi cuisiner les plantes qu'elle cultive. Elle accueille des groupes de touristes, des écoles, des centres de loisir pour leur faire découvrir cette cuisine. «C’est en ouvrant un livre de recettes par hasard que je suis tombée sur une recette à base de plantes florales : ça m’a tout de suite interpelé. Je suis allée dans mon jardin et j’ai cueilli toutes les fleurs de la saison. J’ai essayé et ça m’a énormément plu ! J’ai donc eu envie de faire découvrir mon métier par le biais de la cuisine», explique-t-elle.

Valorisant
Elle a trouvé dans le réseau Bienvenue à la ferme le moyen de faire connaître son activité mais aussi d’échanger avec les agriculteurs et artisans de la Somme. «Grâce au réseau je suis maintenant connue et reconnue dans mon travail. Beaucoup pensent que l’horticulture n’est pas de l’agriculture et il est difficile de faire sa place dans le monde agricole. En ouvrant les portes de ma ferme, le temps d’une visite, je fais des rencontres toutes plus enrichissantes les unes que les autres, je fais découvrir mon travail, et c’est très valorisant pour moi», assure Carole.
Cette passionnée s’enthousiasme déjà à l’idée d’ouvrir sa ferme aux curieux de la région. Elle la fera revivre le temps d’un week-end et fera de nouveau partager sa passion pour les fleurs. «Je vais installer une cuisine afin que tout le monde puisse participer à la confection des plats. Je compte faire des madeleines au géranium, des beignets de lilas et du sirop de pissenlit. Et chacun pourra les déguster» De quoi satisfaire les plus gourmands. Mais il n'y en aura pas que pour la gastronomie : une exposition de tracteurs anciens et de voiture anciennes est notamment prévue.
Le dimanche la ferme accueillera un marché fermier et artisanal. «Nous avons rassemblé les producteurs des alentours, indique Carole Wiel-Rouvillain . Et nous proposons de partager un déjeuner floral, dans la joie et la bonne humeur !»

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde