Aller au contenu principal

Biocoop cherche des producteurs locaux

Le réseau de distribution alimentaire biologique Biocoop recherche des fournisseurs bio dans la région.

© AAP



«Travailler en direct avec des producteurs locaux est une priorité pour Biocoop», a affirmé Charles Jelensperger, chargé de développement local pour le premier réseau de magasins bio en France. C’est pour cette raison que la structure était présente, jeudi 8 novembre, à Gavrelle, dans le Pas-de-Calais. Elle souhaitait venir à la rencontre des entreprises régionales pour leur expliquer ses attentes. Elles sont trente-cinq à avoir répondu à l’appel, petites, grosses et moyennes entreprises, tous secteurs représentés.
Biocoop travaille déjà avec 850 fournisseurs en direct sur le secteur Centre - Nord-Est de la France (6 000 au niveau national). Cette même zone compte 150 magasins gérés de façon indépendante (540 au total dans l’Hexagone). Sur son site, la structure rappelle qu’elle est bien plus qu’un simple réseau de distribution : «Biocoop est avant tout un projet coopératif, singulier, qui agit pour une agriculture biologique durable et pour un commerce équitable. Né de la volonté de consommateurs engagés, le réseau Biocoop s’attache à placer l’éthique et la coopération au centre de son activité et de son développement.» Ses engagements sont nombreux et les règles pour devenir fournisseur sont très strictes. Livrer aux magasins Biocoop relèverait presque de l’acte militant.

Un cahier des charges rigoureux
Pour ce faire, l’entreprise doit répondre à un cahier des charges rigoureux. Conduite de culture, origine des matières premières, composition du produit, qualité gustative, prix de vente, saisonnalité, certificat, profil des actionnaires… tout est étudié à la loupe. Il y a deux façons de travailler avec Biocoop : se faire référencer via la plateforme régionale et/ou nationale, ou travailler en direct avec un magasin. «Le délai de référencement est d’un an en moyenne», précise Chantal Chauvin-Verplaetse, chargée de mission à la direction filières et produits.Biocoop privilégie, en outre, les produits qu’on ne retrouve pas en grande surface, car les consommateurs de ces magasins ont en effet d’autres attentes. «Une marque dédiée peut être une solution», souligne-t-elle. La durée des contrats est d’un an renouvelable. Certains produits peuvent toutefois être vendus en «one shot».
Dans le Nord de la France, pour l’instant, Biocoop a moins de fournisseurs locaux bio que dans les autres régions. «En Bretagne et dans le Sud-Est, par exemple, il y en a beaucoup plus, souligne Laurence Chaub, membre du conseil d’administration de Biocoop et représentante de la région Centre - Nord-Est. Mais ça se développe doucement. Entrer dans Biocoop est en tout cas un gage de qualité

Pratique

Pour un référencement régional ou national, les dossiers de candidature sont à envoyer en ligne,

via la page d’accueil fournisseur de Biocoop (www.biocoop.fr/Biocoop/Page-accueil-fournisseur).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Au cours des mois de janvier et de février derniers, plusieurs agriculteurs ont été verbalisés pour avoir réalisé  des épandages de produits organiques dans leurs parcelles. 
Un excès de zèle de l’OFB qui agace les agriculteurs
Lors de la dernière session de la Chambre départementale d’agriculture, ses élus ont regretté les méthodes et motifs d’…
Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
La période de l’intercampagne est propice pour nettoyer et désinfecter locaux et matériels.
Pommes de terre : faire le grand nettoyage de printemps
Si cela n’a pas déjà été fait lors de la dernière intercampagne, il faut absolument procéder cette année  à un grand nettoyage…
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Pêcheur
Les pêcheurs vont descendre la Somme jusqu'à Paris
La Fédération de la Somme pour la pêche et la protection du milieu aquatique s’associe à la fédération de pêche de Paris pour une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde