Aller au contenu principal

Biogaz : trois contrats d’injection de biométhane bientôt signés

Trois contrats d’injection de biométhane dans le réseau de gaz seront signés le 7 novembre pendant la convention d’affaires du biogaz et de la méthanisation qui s’ouvrira à La Rochelle le 6. Les porteurs de projets sont des groupements d’agriculteurs, dont le plus petit rassemble quatorze producteurs et le plus gros vingt-cinq, précise Renaud Francomme, directeur territorial régional Poitou-Charentes de GRDF (Gaz réseau distribution France). Le plus petit mettra en œuvre 21 000 tonnes de matières premières diverses (effluents d’élevages, résidus de céréales), celui de dimension moyenne 36 000 tonnes et le plus gros 39 000 tonnes. «Une des plus importantes utilisations du méthane produit sera le bioGNV (gaz naturel véhicule issu de la biomasse)», ajoute Renaud Francomme. L’utilisation comme carburant est à la fois celle qui valorise le mieux le produit et qui abat la pollution le plus efficacement : - 80 % d’émissions de gaz à effet de serre et - 95 % d’émissions de particules par rapport au gazole. Le scénario co-construit par GRDF, le transporteur de gaz GRTGaz et l’Ademe est celui d’un taux de 100 % de gaz renouvelable français en 2050, et déjà de 30 % en 2030.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Projet de sucrerie de Seneffe
Le projet de sucrerie de Seneffe (B) est enterré
Ultime rebondissement dans la course à la construction d’une sucrerie dans le Hainaut belge, la coopérative rassemblant les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde