Aller au contenu principal

Blaireaux : la régulation continue

Après une requête en référé de l’association One Voice demandant la suspension immédiate de la régulation des blaireaux dans le département de la Somme, le tribunal administratif s’est prononcé à la négative.

Les blaireaux causent, en plus des dégâts agricoles, des accidents de la circulation. 
Les blaireaux causent, en plus des dégâts agricoles, des accidents de la circulation. 
© F. G.

Chaque année, la Fédération des chasseurs de la Somme et la FDSEA élaborent un dossier de demande de régulation du blaireau par les lieutenants de louveterie et les piégeurs agréés. En mai dernier, la préfète de la Somme a ainsi autorisé la régulation du blaireau à compter du 22 juin jusqu’au 15 septembre 2019. Aujourd’hui, seul le piégeage permet de réguler efficacement cette espèce.
L’association One Voice, dans sa demande de suspension de l’arrêté, a mis en avant le fait que le recensement des dégâts agricoles était imprécis dans le dossier élaboré par le monde agricole et celui de la chasse. Il est alors impératif que les exploitants agricoles continuent d’envoyer des photos et attestations de dégâts au syndicat agricole. Sans ces informations, il sera de plus en plus difficile d’obtenir une régulation de l’espèce chaque année.
Bonne nouvelle, le tribunal administratif a estimé que l’abattage prévisionnel de maximum mille-cinq-cents blaireaux accordé par la préfète ne portait pas atteinte à l’espèce, et a rejeté la demande de l’association One Voice. Force est de constater que la population de blaireaux ne cesse d’augmenter sur le territoire, et que malgré cette régulation annuelle, le montant des dégâts causés par les blaireaux est non-négligeable pour les exploitations agricoles, mais sous-évalué puisque les exploitants ne sont pas indemnisés.

Pour tout renseignement concernant la régulation du blaireau, n’hésitez pas à contacter Fanny Godart à la FDSEA de la Somme au 03 22 53 30 25

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Les deux dernières minutes de la conférence de presse de rentrée de la ministre de la Transition écologique ont d’abord jeté un froid dans la filière betteraves avant de déchaîner les passions sur les réseaux sociaux.
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s’est exprimée contre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde