Aller au contenu principal

Blé : flambée des prix insuffisante pour les exploitations

La récente hausse des cours du blé tendre reste insuffisante vu la fragile trésorerie des exploitations céréalières, a estimé le 22 août la société de conseil Agritel, tablant sur un prix de 170 à 175 €/t payé au producteur en 2018-2019. «La situation financière des exploitations de grandes cultures reste extrêmement compliquée», a déclaré le DG Michel Portier, pour qui elle devrait «s’améliorer légèrement sans combler le trou de 2016». D’un côté, le blé a vu son prix grimper de 44 €/t rendu Rouen depuis le 1er mai. De l’autre, son coût de production a augmenté de 19 €/t (à 166 €/t) en comparaison de la récolte précédente, par manque de dilution des charges fixes avec la baisse des rendements, d’après Agritel. Il en ressort « une marge moyenne de 5 à 10 €/t » pour 2018-2019. Pas de quoi renflouer les trésoreries des exploitations, malmenées par « des prix de vente inférieurs aux coûts de production depuis 2013 ». Agritel mise néanmoins sur une fermeté des cours dans les mois à venir, au-dessus de 200 € la tonne de blé tendre sur Euronext. « Chez les grands pays exportateurs, le ratio stock/utilisation descend à un plus bas historique », inférieur à 15 % en fin de campagne, explique l’analyste Alexandre Boy. Avec des récoltes décevantes, le marché mondial du blé vit la fin d’une période d’abondance.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Au cours des mois de janvier et de février derniers, plusieurs agriculteurs ont été verbalisés pour avoir réalisé  des épandages de produits organiques dans leurs parcelles. 
Un excès de zèle de l’OFB qui agace les agriculteurs
Lors de la dernière session de la Chambre départementale d’agriculture, ses élus ont regretté les méthodes et motifs d’…
Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde