Aller au contenu principal

Maïs fourrage
Bonne progression des taux de matière sèche la semaine dernière

Le point sur l’évolution des matières sèches au 14 septembre.

© AAP

Les matières sèches ont évolué un peu plus cette semaine, en raison des degrés utiles cumulés entre le 7 et le 13 septembre, de la faible pluviométrie et du démarrage des dépôts d’amidon dans les grains.
Dans la majorité des situations, on est proche de 24% de matière sèche : les lentilles vitreuses apparaissent au sommet des grains. Dans les situations plus séchan­tes, comme Ponthoile et Dury, les matières sèches dépassent 25 et 27 %.
Au delà de 25 %, on peut gagner un point de matière sèche pour 25 ° utiles, soit en moyenne par tranche de 2,5 à 3 jours. Par exemple, pour passer de 24 à 32 %, il faudrait encore 20 à 24 jours.
L’évolution des matières sèches peut cependant être différente suivant les variétés : certaines finissent plus vite que d’autres. Une fertilisation azotée un peu forte ralentit la maturation. Les engrais starter ont tendance à l’accélérer.
A date de semis identique, on constate des écarts de maturité entre les parcelles.
Toutes ces indications pour vous inciter à visiter vos parcelles avant de retenir une date d’ensilage. Ensiler trop tôt, c’est perdre une à deux tonnes de matière sèche de rendement par ha et gaspiller des UFL et PDI dans les jus. Ensiler trop tard, c’est prendre des risques de mauvaise conservation et de moindre digestibilité des maïs.

CONSEIL : Faites analyser vos ensilages pour mieux les complémenter
Le maïs ensilage est l’un des principaux composant de votre ration hivernale, une analyse est donc indispensable. Elle vous permettra d’adapter au mieux votre complémentation.

Un échantillon de bonne qualité
Le meilleur échantillon de maïs ensilage est celui qui est prélevé directement dans les bennes le jour de l’ensilage. L’idéal est de prendre trois poignées toutes les deux bennes et de les mettre dans un seau à l’abri de la chaleur et de l’humidité.
L’échantillon sera ensuite mélangé et 500gr à 1 kg maximum pourront être mis dans un sac étanche et envoyé directement au laboratoire ou congelé.

Les principaux critères d’une analyse de maïs ensilage
Le taux de matière sèche est un bon indicateur de l’aptitude à la conservation mais également de l’ingestion potentiel de maïs ensilage par vos vaches laitières.
La digestibilité de votre maïs sera indiquée par le critère dMO qui est également un indicateur de la valeur énergétique.
Le pourcentage de MAT en lien avec les valeurs PDI permettront de connaître la valeur azotée réellement digérée au niveau de l’intestin. Ce sont ces valeurs qui détermineront la complémentation azotée nécessaire à l’équilibre du maïs.
La teneur en amidon est un critère important, il indique le rapport épi/plante entière et sera en lien avec la valeur énergétique traduite par les UFL. Avec un taux d’amidon supérieur à 35%, le maïs ensilage est moins bien valorisé et la ration peut présenter des risques sanitaires, tel que l’acidose.

Annabelle Guilbert-Feuvrier

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
Les connaissances scientifiques concernant l’impact des champs électromagnétiques sur la santé des animaux d’élevage doivent largement être approfondies.
Les champs électromagnétiques, maux du XXIe siècle chez les animaux
Ils seraient des centaines d’éleveurs à témoigner de souffrance de leurs animaux à cause d’installations électriques à proximité…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde