Aller au contenu principal

Prévention
Boue sur la chaussée : un danger à ne pas négliger

L'automne arrive avec ses conditions météorologiques souvent humides qui se conjuguent avec la circulation d’engins agricoles qui peuvent parfois transformer la chaussée en véritable patinoire au sortir des champs. Afin de prévenir les risques d’accidents, voici quelques réponses apportées aux questions que l’on peut se poser à ce sujet.

boue sur chaussée
La personne responsable des dépôts de boue doit procéder au nettoyage de la chaussée le plus rapidement possible.
© Pixabay

Chaque année, l'automne donne lieu à de multiples travaux agricoles dans les champs : ensilage du maïs, arrachage de pommes de terre et de betteraves, labours, semis, etc.…. Des activités comme l’ensilage de maïs qui nécessitent de nombreux allers retours en tracteur entre les champs et les silos, et qui dépendent directement des conditions météo. « Si l'agriculteur a 10 hectares de maïs, c'est soixante à soixante-dix allers retours », explique un exploitant agricole. Soit autant de probabilités de salir la route...

Réduire la quantité de boue

En fonction de la configuration de la parcelle, il faut privilégier de sortir du champ sur un chemin ou route secondaire, permettant aux pneumatiques d’être délester de leur boue en arrivant sur la route principale.

Qui doit nettoyer ?

La personne responsable des dépôts de boue doit procéder au nettoyage de la chaussée (emploi d’un godet métallique proscrit) le plus rapidement possible (au minimum une fois par jour voire plus si nécessaire) en veillant à ce que les engins et surtout les personnes qui interviennent sur la chaussée soient correctement signalées afin de ne pas mettre leur vie en danger (gyrophares visibles à 50 mètres pour les engins, gilets rétroréfléchissants pour les personnes). Il ne sera pas réalisé de lavage de chaussée en période hivernale pour éviter la formation de verglas.

Comment signaler le danger ?

La zone dangereuse doit être impérativement signalée aux usagers de la route afin de les inciter à ralentir. La mise en place de cette signalisation est à la charge de la personne responsable des dépôts de boue. La signalisation temporaire doit être mise en place dans les deux sens de circulation (distance d’environ 150 mètres en amont et en aval de la zone salie) de façon à être bien visible et renouveler tous les 500 mètres au besoin. Les panneaux réglementaires doivent être rétro réfléchissants (panneau AK 4 « CHAUSSEE GLISSANTE » et un panonceau KM 9 avec la mention « BOUE » - Classe II - dimensions : 1 mètre de côté), lestés et implantés judicieusement en accotement pour être visibles et éviter d'être salis.

Quelle responsabilité ?

En cas d'accident, le responsable du dépôt de boue peut être condamné à titre civil ou pénal :

  • Action civile : le responsable sera condamné à réparer le préjudice en versant des dommages et intérêts à l'usager victime de cette boue (articles 1382 et suivants du code civil)
  • Action pénale : le responsable sera condamné sur la base du code pénal en fonction de la gravité (décès, blessures, incapacité de travail...). Les peines pourront se composer de peines d’emprisonnement (article 221-6 du code pénal).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

dossier PAC dépôt dossier aides PAC
La date limite de dépôt des demandes d’aides de la PAC repoussée

Les demandes d’aides de la PAC liées à la surface au titre de la campagne 2024 pourront être déposées jusqu’au vendredi 24 mai…

RN 25 Beauval
RN 25 : un accord unanime présenté à Beauval

Les exploitants et propriétaires concernés par les expropriations du chantier de rénovation de la RN25 étaient conviés à une…

Élaboré et servi par Martin Ebersbach, le vin de la Ferme des Vœux est blanc (rosé) pétillant, élaboré selon une méthode champenoise.
Au Vignoble des Vœux, une longue attente bientôt récompensée

La diversification vers la viticulture engagée par Martin Ebersbach à la Ferme des Vœux enthousiasme le Conseil départemental…

Une rencontre entre le directeur de l’ASP et les agriculteurs a été organisée devant le siège de l’administration à Amiens.
L’ASP pointée du doigt pour le non-paiement des Maec et CAB

Mardi 14 mai, des agriculteurs bio et leurs représentants de plusieurs départements des Hauts-de-France ont manifesté devant…

La construction de l’usine de fabrication d’engrais à Languevoisin devrait débuter en 2027. Une fois achevée en 2030,  elle permettra la création de 250 emplois directs dans la région et fournira chaque année 500 000 tonnes d'engrais bas carbone.
Un projet d’1,3 milliard dans la Somme pour des engrais bas carbone

En marge du Sommet Choose France organisé le 13 mai à Versailles, un groupe d'industriels européens a annoncé vouloir…

En visite à l’EARL des enclos, la ministre Pannier-Runacher a assuré que «quand on met en place des réglementations,  ce n’est pas pour le plaisir mais parce qu’il y a urgence à répondre au dérèglement climatique».
Dans la Somme, Agnès Pannier-Runacher prend la défense d’Egalim

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire s’est rendue le 17 avril au Crotoy…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde