Aller au contenu principal

Élevage
Bovins croissance évolue !

Le projet Pheno3D a pour objectif d’automatiser la pesée et le pointage des veaux allaitants au sevrage.

Qu’est-ce que c’est ? 

Le projet Pheno3D ambitionne de faire entrer la sélection des bovins allaitants dans le phénotypage à haut débit avec l’imagerie 3D. 

Grâce à l’intelligence artificielle, l’automatisation de l’analyse d’image 3D est aujourd’hui possible. 

Ainsi, à partir d’un «scanner» 3D développé par le prestataire français «3D ouest», le projet Pheno3D vise à mettre au point un dispositif de traitement automatisé et en temps réel d’images 3D pour extraire des phénotypes utilisés dans l’activité Bovins croissance, le poids et les notes de pointages.

 

À quoi en sommes-nous ? 

Une première phase de collecte a été réalisée en race charolaise. En doublons avec Pheno3D (capteurs pesée et pointage), la pesée et le pointage ont également été réalisés par des agents des organismes Bovins croissance, OS Charolais et l’Institut de l’élevage sur près de 1 000 veaux charolais. Cette première phase de collecte a été réussie. Le projet dispose d’une base de données solide pour créer les premiers algorithmes de prédiction de poids et de pointage. 

Dans un second temps, la collecte des données en blonde d’Aquitaine, limousine et parthenaise va être mise en place. Cette première phase de collecte s’est déroulée en Vendée, Saône et Loire et dans l’Ain. Le scanner a pu être testé dans une vingtaine de configurations différentes. Le bilan de cette première phase semble très positif.

Comment cela fonctionne ? 

L’outil va ressembler à un portique/scanner avec une multitude de caméras permettant de voir l’animal sous tous les angles afin de déterminer le poids vif et sa morphologie (développement musculaire, développement squelettique et aptitudes fonctionnelles). La technologie présente l'intérêt d'être non-invasif, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de contact direct entre l'homme et l'animal, ce qui limite le stress chez les animaux et réduit le risque d'accident lié à leur manipulation. Le fait de regrouper en un seul chantier la pesée et le pointage réduira également le stress des animaux lié à la présence du technicien au sein du troupeau. 

Les partenaires du projet

Dans ce projet, le réseau Bovins croissance de Eliance s’est associé à Idele, Races de France et Allice pour le compte de leurs OS allaitants (dont la Chambre d’agriculture de la Somme). Le bureau d’étude 3D Ouest, entreprise experte en imagerie 3D, a la mission de créer l’outil d’acquisition. Le projet est soutenu par le programme national de développement agricole et rural du ministère de l’Agriculture et Apis Gènes.

Le témoignage de David Delaire

Gaec les 2 Gites, adhérent Bovins Croissance Sèvres Vendée Conseils 

«Tous les animaux peuvent passer dedans»

«La préparation du chantier est importante et quelques améliorations sont encore à faire, notamment le sol avec des tapis anti-stress, pour que l'animal ne glisse pas, passe lentement et qu'il soit calme. Les caméras du bas débordent un peu trop et peuvent parfois briller avec les lumières, il faudra améliorer ce point-là. À l'avenir, la lecture de la boucle électronique sera indispensable. L'outil permettra de faire la pesée et le pointage en même temps et il est très intéressant d'avoir ces données le même jour. Aujourd'hui, on peut avoir un temps important entre le pointage et la pesée et les animaux peuvent avoir une croissance importante pendant ce temps. Les points positifs sont que tous les animaux passent dedans (veaux, taurillons, génisses...), que le débit est très bon mais demande d’avoir un peu d'espace pour le chantier en mettant le portique directement à la sortie du couloir, je doute que l'animal passe systématiquement à la bonne vitesse».
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

dossier PAC dépôt dossier aides PAC
La date limite de dépôt des demandes d’aides de la PAC repoussée

Les demandes d’aides de la PAC liées à la surface au titre de la campagne 2024 pourront être déposées jusqu’au vendredi 24 mai…

RN 25 Beauval
RN 25 : un accord unanime présenté à Beauval

Les exploitants et propriétaires concernés par les expropriations du chantier de rénovation de la RN25 étaient conviés à une…

Élaboré et servi par Martin Ebersbach, le vin de la Ferme des Vœux est blanc (rosé) pétillant, élaboré selon une méthode champenoise.
Au Vignoble des Vœux, une longue attente bientôt récompensée

La diversification vers la viticulture engagée par Martin Ebersbach à la Ferme des Vœux enthousiasme le Conseil départemental…

La construction de l’usine de fabrication d’engrais à Languevoisin devrait débuter en 2027. Une fois achevée en 2030,  elle permettra la création de 250 emplois directs dans la région et fournira chaque année 500 000 tonnes d'engrais bas carbone.
Un projet d’1,3 milliard dans la Somme pour des engrais bas carbone

En marge du Sommet Choose France organisé le 13 mai à Versailles, un groupe d'industriels européens a annoncé vouloir…

Une rencontre entre le directeur de l’ASP et les agriculteurs a été organisée devant le siège de l’administration à Amiens.
L’ASP pointée du doigt pour le non-paiement des Maec et CAB

Mardi 14 mai, des agriculteurs bio et leurs représentants de plusieurs départements des Hauts-de-France ont manifesté devant…

En visite à l’EARL des enclos, la ministre Pannier-Runacher a assuré que «quand on met en place des réglementations,  ce n’est pas pour le plaisir mais parce qu’il y a urgence à répondre au dérèglement climatique».
Dans la Somme, Agnès Pannier-Runacher prend la défense d’Egalim

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire s’est rendue le 17 avril au Crotoy…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde