Aller au contenu principal

Brésil : le ministère de l'Environnement «préoccupé» par sa fusion avec l'Agriculture

Le ministère de l'Environnement brésilien a exprimé sa «surprise» et sa «préoccupation» le 31 octobre, au lendemain de l'annonce qu'il fusionnerait avec le ministère de l'Agriculture après l'entrée en fonction du gouvernement de Jair Bolsonaro, en janvier prochain. «Nous avons reçu avec surprise et préoccupation la nouvelle de la fusion avec le ministère de l'Agriculture», a écrit dans un communiqué Edson Duarte, l'actuel ministre de l'Environnement du président conservateur Michel Temer. «Fragiliser l'autorité du ministère de l'Environnement, à un moment où augmente la préoccupation face à la crise climatique, est imprudent», a poursuivi le ministre, dans une démarche inhabituelle. «Le monde, plus que jamais, espère que le Brésil maintiendra son rôle leader en matière d'environnement.» Le Brésil détient notamment 60 % de la forêt amazonienne, «poumon de la planète», avec une biodiversité d'une grande richesse. Mais l'Amazonie a perdu 20 % de sa surface ces dernières cinquante années en raison d'une déforestation contre laquelle Brasilia doit lutter. «Nous protégeons nos ressources naturelles, comme la biomasse, l'eau et la biodiversité, contre l'exploitation criminelle et prédatrice», a insisté le ministre. A l'issue d'une réunion mardi du président élu d'extrême droite Jair Bolsonaro et de ses proches conseillers à Rio de Janeiro, le député Onyx Lorenzoni, présenté comme le futur chef du gouvernement, a confirmé que «l'Agriculture et l'Environnement feront partie du même ministère».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Pour Antoine, Carole et Yann Lardeur, le robot d’alimentation est une réponse au manque  de main-d’œuvre pour leur atelier d’engraissement de quatre-cents taurillons. 
Un premier robot d’alimentation est installé dans la Somme
La famille Lardeur, installée en Gaec à Beauquesne, a fait le choix d’investir dans un robot d’alimentation Lely Vector pour son…
Richard sur terre met les pieds en baie de Somme
Le youtubeur défenseur de la ruralité Richard sur terre débarque ce week-end sur le littoral picard, à Cayeux-sur-Mer, où il sera…
OFB
« L’OFB va monter en puissance », selon son DG
L’agriculture « est un des combats prioritaires » de l’Office français de la biodiversité, a déclaré son directeur général,…
Forte pression mildiou : que faire ?
 Ne pas relâcher, continuer à protéger le feuillage, sont les conseils d'Arvalis Institut du végétal.
La nouvelle répartition des pulpes Tereos fait grincer la campagne
Tereos a décidé une nouvelle méthode de répartition des pulpes et une nouvelle grille de tarifs dès la prochaine campagne…
Pluies incessantes et orages violents frappent la campagne
Des orages localisés ont fortement touché des parcelles de la Somme ces derniers jours, notamment dans le secteur de Conty. Plus…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde