Aller au contenu principal

Brigitte Bardot compare Emmanuel Macron à Poutine

La militante pour la protection des animaux adresse une lettre au Président de la République dans laquelle elle lui reproche ses positions envers la chasse.

chasse et Bardot
Brigitte Bardot reproche au Président de la République, Emmanuel Macron, ses engagements de campagne envers la pratique de la chasse.
© Fondation Brigitte Bardot

Quand Brigitte Bardot s’ennuie au milieu de ses animaux dans sa propriété de La Madrague, à Saint-Tropez, elle prend la plume et écrit. Le 25 mars, elle s’est fendue d’une lettre ouverte aux Ukrainiens pour leur apporter un soutien moral et dénoncer les conditions de la guerre qui sévit en Ukraine et s’inquiéter sur le sort réservé aux animaux. Critique envers le président Poutine – « avec un mec comme Poutine, il faut s’attendre à tout (sic) » -, elle clame quelques lignes plus part son admiration pour le président ukrainien, Volodymyr Zelensky.

Brigitte Bardot
© Brigitte Bardot - Twitter

En ce qui concerne la politique française, Brigitte Bardot a aussi un avis et elle l’a écrit ce lundi 11 avril, au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle qui a vu se qualifier le président sortant, Emmanuel Macron, et la candidate du Rassemblement National (RN), Marine Le Pen. Dans une lettre ouverte adressé à « monsieur le président Macron », Brigitte Bardot déverse son fiel : « Les Français, en votant pour vous pour un second mandat, sont victimes du syndrome de Stockholm, ces otages qui ne peuvent se passer de leur bourreau, car vous êtes le Président de la décadence ».

Un peu plus loin, elle accuse encore le président sortant de « lâcheté » et d’« indignité », évoquant de « sordides accords » avec les chasseurs. Car visiblement, la présidente de la Fondation Brigitte Bardot n’a pas goûté la lettre adressée il y a quelques jours par le candidat Macron aux fédérations départementales des chasseurs dans laquelle il dresse un bilan de son quinquennat et s’engage sur un certain nombre de sujets : accompagnement de l’État pour l’indemnisation des dégâts de grand gibier, renforcement des missions de police de l’OFB, mise en place de la gestion adaptative des espèces, structuration d’une filière venaison ou encore mise en place d’un délit d’entrave rural.

Pour Brigitte Bardot, « cette allégeance est ignoble ». Et vaut au président Macron d’être qualifié par Mme Bardot de « Poutine de la nature et des animaux » et de « destructeur sanguinaire ». Le président de la Fédération nationale des chasseurs (FNC), Willy Schraen, en prend lui aussi pour son grade, étant qualifié de « tueur ». A 87 ans, Mme Bardot n’est plus à une outrance près. La suite nous dira si de nouvelles poursuites devant les tribunaux seront engagées par les intéressés, comme cela a été le cas à plusieurs reprises (2020,2021).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Selon la coopération agricole, la production porcine bio représente 30 à 40 % de volume en trop.
De grands opérateurs encouragent les déconversions bio
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Cet attelage complet est la copie miniature de l’équipement d’un agriculteur  qu’Illian connaît. Une fierté de l’avoir recomposé à l’identique.
Illian expose ses pépites à l'agree mini show
À tout juste seize ans, Illian Single est un passionné de miniatures agricoles. Voilà plusieurs années qu’il conçoit des dioramas…
L’accueil tant attendu d’un événement national pour les JA de la Somme arrive  à grand pas. Rendez-vous est donné les 24, 25 et 26 janvier prochains à Saint-Valéry-sur-Somme.
La Somme se prépare à accueillir un événement national dédié à l’installation
Fin janvier, les JA de la Somme accueilleront à Saint-Valéry-sur-Somme (80) un événement baptisé «session RGA» (renouvellement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde