Aller au contenu principal

Sanitaire
Brucellose : la suspension des abattages de bouquetins dans le massif du Bargy inquiète les agriculteurs

Alors que la mesure d'éloignement de la brucellose dans le département de Haute-Savoie par l'élimination de bouquetins est suspendue, les agriculteurs de ce département ne veulent pas que leurs bovins soient euthanasiés en cas de découverte de nouveaux cas de la maladie.

Bouquetin
Le bouquetin est une espèce protégée en France.
© Pixabay

Saisi par un recours collectif déposé par des ONG environnementales*, le tribunal administratif de Grenoble a suspendu, le 17 mai, l’arrêté du préfet de Haute-Savoie autorisant jusqu’à 170 abattages indiscriminés de bouquetins dans le massif du Bargy pour lutter contre la brucellose.

Dans un communiqué du 18 mars, la Fdsea des Savoie, Jeunes agriculteurs (JA) de Haute-Savoie et Savoie, et la chambre d’agriculture de Savoie-Mont Blanc déclarent que les ONG « font preuve de trahison » en s’opposant à ces abattages et que « la justice rendue méconnait totalement la situation d’urgence sanitaire sur le massif du Bargy ».

Les organisations professionnelles agricoles rappellent que la brucellose présente « un véritable risque » pour la santé humaine et celle des animaux d’élevage. « (Laisser) ainsi la maladie se propager tranquillement, c’est repousser à une plus grande échelle des abattages futurs qui immanquablement seront plus nombreux », préviennent-ils. Ils exhortent l’État à prendre « ses responsabilités » et annoncent qu’ils s’opposeront à tout abattage de vache en cas de brucellose bovine, afin qu’il y ait « une équité de traitement » entre les bouquetins et les bovins.

Les mesures d’abattage à l’encontre des bouquetins ont été prises après la découverte d’un cas de brucellose bovine dans un troupeau de Haute-Savoie en novembre dernier. 

*LPO, Animal Cross, ASPAS, One Voice, AVES, FNE Auvergne-Rhône-Alpes, FNE Haute-Savoie

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

mildiou pomme de terre
Un plan européen de lutte contre le mildiou réclamé

L’hiver et le printemps pluvieux ont favorisé le mildiou qui s’attaque aux cultures. Huit organisations demandent un plan d’…

Escaudoeuvres Tereos Agristo
Le projet d’Agristo sur l’ancien site Tereos d’Escaudoeuvres (59) en consultation publique

L’industriel belge Agristo est le troisième à dévoiler un peu plus les contours de sa future usine implantée sur le sol des…

Il faudra attendre un certain nombre de jours de beau temps pour pouvoir retravailler certaines parcelles et évaluer les pertes.
Coulées de boue : les agriculteurs ne veulent pas porter le chapeau

Les inondations qui ont touché la vallée de la Somme fin de semaine dernière relance le débat sur la prévention du phénomène d…

La coopérative Sodiaal a un nouveau président

Le conseil d’administration de la coopérative Sodiaal, réuni ce mercredi 19 juin à Pau à l’occasion de l’Assemblée…

L'alliance rurale élections européennes Schraen Lassalle
Une défaite au goût amer pour l’Alliance rurale et des conséquences pour la chasse

Initiateur de la liste L’Alliance rurale, candidat en troisième position, le nordiste Willy Schraen dresse un constat amer de…

En raison des mauvaises conditions climatiques, au semis puis au printemps, le potentiel de rendement des céréales à paille  est dégradé.
Un potentiel dégradé en céréales à paille pour la France

Pluies et manque d’ensoleillement ont grevé le potentiel des céréales à paille ; le rendement de l’orge d’hiver est déjà…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde