Aller au contenu principal

Circulation
Bye bye les barrières de dégel

Le Département de la Somme annonce la levée des barrières de dégel à partir de 14h ce jour, vendredi 19 février, sur l’ensemble du réseau routier départemental.

Barrières de dégel
Les barrières de dégel sur les routes départementales de la Somme sont levées à partir de ce vendredi 19 février, 14h.
© Conseil départemental de la Somme

On peut à nouveau circuler tranquille. Le conseil départemental de la Somme a annoncé ce midi la levée des barrières de dégel de manière imminente, sur l'ensemble du réseau routier départemental. En conséquence, « la circulation des véhicules lourds n’est plus soumise à une limitation de tonnage ».

« Suite aux conditions météorologiques défavorables de ces derniers jours, une pluviométrie excessive cet hiver et une prévision assez rapide des remontées de températures », dixit le Département, des barrières de dégel avaient été posées depuis le 15 février et jusqu'au 26 février.

Dès 14h, cet après-midi, elles seront levées, ce qui correspond à une semaine plus tôt que ce qui était prévu initialement. Du côté d'agriculteurs « pressés » de retrouver leurs champs, la nouvelle est accueillie avec « soulagement », comme le confie Denis Bully, président de la FDSEA80 : « Depuis 3-4 mois, les occasions d'aller travailler dans les champs n'ont pas été très nombreuses, notamment avec la pluie puis le gel. Au fil des semaines, soit compte tenu de la météo, soit de certaines réglementations, et parfois à cause de l'association des deux, les travaux prévus n'ont pas pu être faits et nous voilà déjà presque à la fin du mois de février ». L'installation de barrières de dégel depuis le 15 février ont été la goutte d'eau...

Milieu de semaine, en même temps que le redoux s'installait et que le froid était remplacé par la pluie, des échanges entre la profession agricole et le Conseil départemental ont eu lieu. « Nous avons eu plusieurs coups de fil pour faire valoir l'impatience des agriculteurs et témoigner de leur crainte de prendre du retard, explique Denis Bully. Même si on comprend que le Département veut éviter que les routes soient dégradées ».

Compte tenu de l'amélioration des conditions, la levée des barrières de dégel décidées par le Département est aujourd'hui « une bonne nouvelle ».

Sur les autres routes secondaires, celles dont l'entretien n'est pas du ressort du conseil départemental, il reste toutefois à vérifier si les restrictions municipales qui fixent des limitations de circulation pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes sont également levées. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Les deux dernières minutes de la conférence de presse de rentrée de la ministre de la Transition écologique ont d’abord jeté un froid dans la filière betteraves avant de déchaîner les passions sur les réseaux sociaux.
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s’est exprimée contre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde