Aller au contenu principal

Indemnisation
Calamité verger : onze dossiers éligibles

Une enveloppe de 700 000 euros pour les arboriculteurs victimes du gel.

La procédure calamité destinée à indemniser les arboriculteurs victimes des dégâts de gel sur les vergers dans la nuit du 16 avril 2012 a abouti. Sur treize dossiers déposés, onze sont éligibles pour une enveloppe d'indemnisation de 700 000 euros. Le taux moyen d'indemnisation est de 28% du montant éligible. Pour les pertes de rendements supérieures à 80%, un taux majoré de 50% sera appliqué.
«Nous sommes satisfaits de l'aboutissement de cette procédure. Nous avions été touchés lors des deux visites sur le terrain du désarroi des arboriculteurs face à l'ampleur des dégâts, d'autant plus que ces exploitants malgré le travail déjà réalisé devaient encore, en l'absence de fruits, poursuivre l'entretien de leur verger», ont commenté Michel Randjia et Jean Benoit Lepers, les représentants de la Fdsea et de JA au comité départemental d'expertise :
Si cette indemnisation a abouti «assez rapidement» c'est qu'elle a été rondement menée par les agents de la Ddtm  qui ont bien suivi les dossiers et qui ont  activé la procédure. Cette célérité de l'administration va permettre une indemnisation totale un an après la survenance des dégâts alors que lors des autres procédures de calamités agricoles il faut plutôt compter de un an et demi à deux ans.
Les arboriculteurs vont toucher un acompte courant février. Le solde leur sera versé après le prochain comité national de gestion des risques du 20 mars.
«La ténacité paye car cette enveloppe va pouvoir aider les producteurs en difficulté», a souligné Michel Randjia. Cette procédure qui passe par différentes étapes administratives et peut sembler lourde à gérer est «payante»,  lorsque « l'enjeu en vaut la chandelle !».
Dégrèvement de la taxe foncière non bâtie
Les arboriculteurs qui ont subi ces pertes consécutives au gel peuvent obtenir un dégrèvement de la taxe foncière non bâtie. La demande doit être faite par le fermier au service des impôts fonciers à l'hôtel des impôts. Le dégrèvement prononcé bénéficiera au propriétaire à charge pour lui de le reverser à son fermier.
Les imprimés sont disponibles à la Fdsea au 03 22 53 30 42
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
Les connaissances scientifiques concernant l’impact des champs électromagnétiques sur la santé des animaux d’élevage doivent largement être approfondies.
Les champs électromagnétiques, maux du XXIe siècle chez les animaux
Ils seraient des centaines d’éleveurs à témoigner de souffrance de leurs animaux à cause d’installations électriques à proximité…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde