Aller au contenu principal

Canicule : la vigilance rouge passe à l'orange pour les Hauts-de-France

La région Hauts-de-France n'est plus caractérisée par une vigilance canicule rouge mais reste placée par Météo France en vigilance orange canicule. Dans l’Aisne, l’Oise et la Somme, on s'attend à de violents orages.

Des orages sont attendus pour la fin d’après-midi et la soirée de ce mercredi sur le sud de l’Oise et de la Somme.
Des orages sont attendus pour la fin d’après-midi et la soirée de ce mercredi sur le sud de l’Oise et de la Somme.
© Pixabay

Depuis ce mercredi 12 août, 16 h, les cinq départements de la région Hauts-de-France ne sont plus caractérisés par une vigilance canicule rouge mais restent placés par Météo France en vigilance orange canicule.

Les départements de l’Aisne, de l’Oise et de la Somme sont également concernés par une vigilance orange orages à compter du 12 août, à 18 h.

En ce qui concerne la vigilance canicule, après une nouvelle nuit où les minimales resteront élevées, (comprises entre 17 et 21 °C), les températures s’orienteront à la baisse en journée de jeudi avec des maximales qui s’établiront entre 28 et 31 °C sur l'ensemble de la région des Hauts-de-France. Un rafraîchissement plus marqué et durable interviendra ensuite, à partir de vendredi.

En ce qui concerne la vigilance orages, des orages sont attendus pour la fin d’après-midi et la soirée de ce mercredi sur le sud de l’Oise et de la Somme. Ils seront localement forts avec des rafales comprises entre 70 et parfois 100 km/h, de la grêle et localement de fortes précipitations. Ces violents orages gagneront rapidement le nord de l’Oise, de l’Aisne et concerneront aussi la Somme.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les 54 saisonniers retenus ont participé à une journée d’essais sous l’œil attentif de Fabien Deguehegny, un des associés de la SCEA Biosources.  Premiers «vrais» désherbages prévus mi-mai. 
Recruter 52 saisonniers locaux pour le désherbage : pari gagné
La SCEA Biosources, à Méharicourt, a converti 163 ha en bio, dont 80 ha de légumes. Un des enjeux était de recruter une…
Aujourd’hui, il n’est pas possible de planter les pommes de terre en direct dans la pré-butte. Un travail sur le couvert est encore à mener pour y parvenir. 
Le pré-buttage d’été pour limiter l’érosion : rêve ou réalité ?
Jean-Paul Dallene, installé à Oppy (62), pratique le pré-buttage d’été pour ses pommes de terre depuis trois ans. Même si la…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Pulvé
Dans le Nord, une commune de Flandre fait de l'anti-agribashing
Dans une publication sur le réseau social Facebook, une élue de la commune d'Hondeghem, dans les flandres, tente d'expliquer à…
Douze-mille personnes avaient participé à l’édition 2019 d’Ailly-le-Haut-Clocher.
Plaine en fête 2021 ? Oui !
Covid ou pas, les Jeunes agriculteurs de la Somme ont décidé d’organiser Plaine en fête cette année. L’édition devra certainement…
450 hectares de betteraves à ressemer dans la Somme
Au 20 avril, la CGB estime autour de 4 500 hectares la surface de betteraves sucrières endommagées par l’épisode de gel dans les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde