Aller au contenu principal

Canicule/sécheresses : des mesures sont prises

Le transport des animaux vivants interdit entre 13 et 18h

Le transport des animaux vivants «dans les départements placés en vigilance orange ou en vigilance rouge par Météo-France en raison d’un risque de canicule pour le lendemain» est interdit entre 13 et 18h par un arrêté du ministère de l’Agriculture paru au JO le 23 juillet. Cette mesure ne s’applique pas aux véhicules «équipés de systèmes de climatisation ou d’un double dispositif de ventilation et brumisation». Autres dérogations : les convois de trois animaux ou moins, ainsi que les transports pour raison vétérinaire ou de protection animale. Ces règles concernent les trajets «avec un point de départ et un point d’arrivée en France». Concernant les trajets au sein de l’UE ou vers les pays tiers, un précédent communiqué du ministère du 27 juin appelait les services de contrôle à ne pas les autoriser «lorsque les prévisions météorologiques sur le trajet excèdent 30°C». 81 départements sont en vigilance orange, selon le dernier bulletin émis par Météo-France le 23 juillet en fin de journée. Des températures maximales «entre 37 et 41°C» sont attendues lors de cet épisode de canicule qui devrait durer jusqu’au vendredi 26 juillet.

Guillaume souhaite «qu’on puisse faucher les jachères des céréaliers»

Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a indiqué le 23 juillet qu’il «souhaiterait qu’on puisse faucher les jachères des céréaliers» afin de nourrir les animaux et faire face à la sécheresse. «C’est interdit par la Commission européenne. Je vais me battre toute la semaine prochaine pour l’obtenir», a-t-il indiqué dans une interview sur Europe 1. Une mesure qu'avait demandée la FNSEA dans un communiqué le 22 juillet. Le ministre avait déjà annoncé la veille que «la clause de force majeure» permettant aux éleveurs de faucher les jachères pour nourrir les animaux serait activée pour 9 départements supplémentaires, s’additionnant aux 24 déjà concernés par la mesure. «J’en suis à 33 départements. J’espère aller beaucoup plus loin», a-t-il précisé le 23 juillet. «J’ai entendu de la déception de la part des syndicats agricoles. J’ai été déçu de leur déception», a-t-il par ailleurs commenté après l’annonce hier d’un taux de 70 % eu lieu de 50 % pour les avances des aides Pac en octobre prochain. Face à la sécheresse «nous prenons des mesures comme jamais. Je me suis battu tout le week-end avec la Commission européenne pour obtenir le fauchage des jachères».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
L’aménagement de bâtiments d’élevage peut faire l’objet d’un accompagnement financier.
Un projet d’investissement sur votre exploitation ? Le point sur les aides
L’appel à projets du Plan de compétitivité et d’adaptation des Exploitations agricoles (PCAE) est ouvert depuis le 15 février.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde