Aller au contenu principal

Cap sur l’amélioration génétique de la betterave

L’Institut technique de la betterave a présenté ses travaux et donné ses conseils lors de sa réunion d’information annuelle.

L’objectif de la recherche est d’accroître les rendements de 30%.
L’objectif de la recherche est d’accroître les rendements de 30%.
© Christian Gloria

Malgré les conditions climatiques difficiles de l’automne, toutes les betteraves ont été arrachées dans la Somme, et en ce début de semaine, pratiquement tous les silos avaient été enlevés. «Nous n’avons finalement pas eu de problème en cette fin de campagne», s’est réjoui Dominique Fiévez, président de l’Asbs, dans son propos d’introduction à la réunion d’information technique an­nuelle de l’ITB, qui se tenait le 8 janvier dernier à Salouël. Le rendement se situe autour de 84 tonnes à 16, soit 10 tonnes de moins que l’année précédente. «On était habitué à des records, cette fois c’est un cru moyen», a commenté Dominique Fiévez, ajoutant que l’amélioration de la productivité de la culture reste plus que jamais l’enjeu majeur de la filière.
L’objectif, a rappelé Alexandre Quillet, président de l’ITB est de doubler d’ici la fin de la décennie le rythme de progression des rendements, de 2% à 4% par an. «Mais la compétitivité ne se résume pas à ce seul critère. Il s’agit tout à la fois d’obtenir le maximum de sucre à l’hectare, de respecter la règlementation sur l’environnement, d’obtenir la meilleure marge brute pour l’agriculteur, et d’optimiser le coût de production du sucre du champ à l’usine», a-t-il précisé.

Le programme Aker
C’est dans ce contexte que s’orientent donc les travaux de l’ITB. L’Institut est ainsi l’un des principaux partenaires du programme de recherche génétique Aker lancé en 2012. Le progrès génétique étant le principal levier permettant d’accroître les rendements, ce programme consiste à explorer largement les ressources génétiques existantes pour intégrer à la betterave de nouveaux gènes qui en améliorent son comportement général. Mais pour cela, il faut avancer dans la connaissance de la betterave qui reste encore assez limitée. On sait peu de choses sur le processus de germination, sur la réaction de la plante au stress hydrique, etc. L’ITB est donc chargé du phénotypage, c'est-à-dire du travail de caractérisation de tous les aspects de la plante. «Nous voulons capter de l’information tout au long du cycle de végétation. C’est difficile, sachant qu’il faut savoir ce qui se passe dans la racine sans la détruire. Des techniques permettant le suivi de ce qui se passe sous terre par sonde ou l’observation du développement du feuillage par caméra seront utilisées», a expliqué Hervé Escriou, directeur adjoint de l’ITB.
En attendant de pouvoir profiter des retombées de ces recherches qui doivent se poursuivre jusqu’en 2019, l’ITB fait profiter les planteurs de ses conseils issus de ses travaux et expérimentations. Cette réunion a ainsi été l’occasion pour les ingénieurs de l’Institut de tirer les enseignements de la campagne écoulée et de mettre l’accent sur quelques points de l’itinéraire cultural.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Gérard Clay
La lettre du nouveau président de Tereos à ses 12 000 coopérateurs
Elu hier, vendredi 18 décembre, à la tête du conseil de surveillance du groupe coopératif Tereos, Gérard Clay adresse ce jour un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
La crise qui secoue la gouvernance de Tereos a-t-elle trouvé une issue ce soir ? Réponse dans les prochaines heures.
Gouvernance de Tereos : Xavier Laude, Jérôme Hary et Gérard Clay confortés dans leur mandat
Saisi en référé, le Tribunal de Senlis a rendu sa décision aujourd'hui sur la capacité de trois membres du conseil de…
Tom Vilsack
Aux Etats-Unis, Biden devrait finalement choisir Tom Vilsack pour l’agriculture
Le président américain élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde