Aller au contenu principal

Ces communes où les élections municipales ne sont pas finies

Quatre communes de la Somme vont procéder à de nouvelles élections municipales dans les prochaines semaines. Les candidats ont encore quelques jours se déclarer.

Elections municipales
Les communes de la Somme où les électeurs sont à nouveau appelés aux urnes sont celles d’Ô-de-Selle, Saulchoix-sous-Poix, Beaucamps-le-Jeune et Bettembos.
© D.R.

La vie d’une petite commune est parfois riche en rebondissements. C’est ce que sont en train de se dire les habitants de quatre communes de la Somme où des élections municipales vont avoir lieu dans les prochaines semaines, à la suite de recours et d’annulation des scrutins qui ont lieu en mars dernier (1er tour). Ces communes où les électeurs sont à nouveau appelés aux urnes sont celles d’Ô-de-Selle, Saulchoix-sous-Poix, Beaucamps-le-Jeune et Bettembos.

Le tribunal administratif d’Amiens ayant prononcé l’annulation totale des élections dans ces communes le 17 septembre dernier, la préfecture de la Somme a annoncé dans un communiqué du 11 janvier les modalités de tenue des scrutins à venir.

Calendrier et nombre de sièges

Dans la commune de Saulchoix-sous-Poix, 7 sièges sont à nouveau à pourvoir. Une élection est programmée les dimanches 14 et 21 février. Dans les communes, de Beaucamps-le-Jeune et Bettembos, ce sont également 4 sièges qui sont remis en jeu, aux mêmes dates. Enfin, les électeurs d’Ô-de-Selle seront les premiers à retourner voter puisque le 1er tour des élections aura lieu le dimanche 31 janvier. Un second tour pourrait ensuite avoir lieu le dimanche 7 février. 19 sièges sont à pourvoir.

Comment candidater ?

Pour être candidat à l’une de ces élections, outre les conditions prévues par le Code civil sur la jouissance des droits civiques, tout candidat aura préalablement déclaré sa candidature auprès de la préfecture, selon un calendrier précis. Cette déclaration de candidature s’effectue sur rendez-vous (02.22.97.83.49), en préfecture.

Pour la commune d’Ô-de-Selle, pour le 1er tour, les candidats peuvent se présenter jusqu’au mercredi 14 janvier, de 9h30 à 12h et de 14h à 16h30. Le jeudi 14 janvier, dernier jour pour le dépôt, la plage est élargie puisqu’une permanence sera assurée de 9h30 à 12h, puis de 14h à 18h. Pour le second tour, les candidatures seront à déposer du lundi 1er au mardi 2 février, de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Pour les trois autres communes, en ce qui concerne le 1er tour, les déclarations de candidatures sont à effectuer du lundi 25 au mercredi 27 janvier, de 9h30 à 12h, et des 14h à 16h30, ou le jeudi 29 janvier, de 9h30 à 12h, et de 14h à 18h. Pour le second tour, une permanence sera ouverte le lundi 15 février de 9h30 à 12h et de 14h à 16h30 ; puis le mardi 16 février, de 10h à 12h, et de 14h à 18h.

Les imprimés nécessaires aux déclarations de candidature ainsi que l’ensemble des informations relatives à ces scrutins sont à retrouver sur le site web de la préfecture de la Somme : https://www.somme.gouv.fr/Politiques-publiques/Citoyennete-elections/

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Tereos
Les outils de Tereos pour faire face à l’interdiction des NNI
Chez Tereos, pas d’augmentation de prix en vue pour les betteraves qui seront récoltées en 2023, mais des engagements techniques…
Selon la coopération agricole, la production porcine bio représente 30 à 40 % de volume en trop.
De grands opérateurs encouragent les déconversions bio
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Concurrence d’autres cultures plus rentables, sécheresse en 2022, hausse des coûts des intrants…  Face à ces faits, les producteurs sont de plus en plus nombreux à se détourner de la fécule.
Fesneau reconnait un risque de «désengagement» des producteurs de fécule
Le 27 octobre 2022, le sénateur (LR) de la Somme Laurent Somon avait adressé une question écrite au ministre de l’Agriculture…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde