Aller au contenu principal

Ceta : le ministère confirme partiellement les craintes des éleveurs

A l’occasion d’un brief informel pour la presse, le ministère de l’Agriculture est revenu le 15 juillet sur les polémiques sanitaires liées au traité de libre-échange entre l’UE et le Canada (Ceta). Le ministère confirme que le Canada autorise bien l’utilisation de farines animales dans l’alimentation de son bétail. Seule l’utilisation de farines issues de ruminants est interdite pour les ruminants. Dans l’Union européenne, l’ensemble des farines sont interdites (hors aquaculture).

La Rue de Varenne confirme également que l’UE importera, au moins à court terme, des viandes canadiennes issues d'animaux ayant reçu des antibiotiques comme facteur de croissance. Un règlement européen, adopté en début d’année, prévoit toutefois l'interdiction de ces importations avant le 28 janvier 2022. Pour le moment, le bilan de l’accord est particulièrement positif pour la France, a mis en avant le ministère. Les exportations agroalimentaires françaises vers le Canada ont augmenté de 10,2 % en 2018, grâce notamment «aux vins, spiritueux et fromages», tandis que les importations agroalimentaires en provenance du Canada ont baissé de «plus de 50 %», indique le ministère.

La filière bovine maintient la pression avant le vote

Deux jours avant l'examen par les députés, le 17 juillet, du projet de loi de ratification du Ceta, l'interprofession bétail et viande Interbev «alerte une nouvelle fois sur le manque de garanties des viandes importées canadiennes» dans un communiqué du 15 juillet. Le même jour, le gouvernement a reconnu que ce texte pouvait conduire à l'importation de viandes issue d'animaux nourris aux farines animales. «Rien, dans la règlementation européenne ou le texte de l’accord, ne permet à l’UE d’interdire ces importations», insiste la FNB (éleveurs bovins), dans son propre communiqué du 15 juillet. «Le gouvernement et sa majorité sèment une confusion inédite dans l’esprit des éleveurs et des citoyens», estime la FNB, qui demande «la non-ratification du Ceta.»

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
L’aménagement de bâtiments d’élevage peut faire l’objet d’un accompagnement financier.
Un projet d’investissement sur votre exploitation ? Le point sur les aides
L’appel à projets du Plan de compétitivité et d’adaptation des Exploitations agricoles (PCAE) est ouvert depuis le 15 février.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde