Aller au contenu principal

Chambre d’agriculture : de l’irrigation aux circuits courts

Retour sur la session de la Chambre d’agriculture de la Somme.

© AAP


Daniel Roguet a présenté les services de la Chambre d’agriculture de la Somme ce mardi 28 février, en présence du Préfet de la Somme, Philippe De Mester et de Laurent Somon, président du Conseil dé­partemental. Celui-ci a tenu à ce que les membres de la session rendent un hommage appuyé à la mémoire de Xavier Beulin, avec des propos de Denis Delattre.
La session a permis de faire le point sur les projets de développement des productions légumières suite à l’installation de l’usine Del Monte à Croixrault, sur l’arrêté phytosanitaire, les conséquences du nouvel arrêté délimitant les communes classées en zones vulnérables et l’opération Avenir élevage 80, pour lesquelles le contingent d’audits financés par la région est épuisé à ce jour.
En dossier phare, Emmanuel du Tertre, responsable du département environnement, a présenté les contours d’un nouvel arrêté cadre de la gestion de la ressource en eau. Certes, la climatologie actuelle ne laisse pas, pour l’heure, présager une année de sécheresse. Ce­pendant, les pressions sociétales ont amené les autorités départementales à demander à modifier le dispositif qui prévaut depuis plus de dix ans et qui laisse le choix aux irrigants entre le système de gestion horaire et le dispositif de gestion volumétrique. La coexistence des deux régimes ne permet pas un affichage clair auprès du grand public, aussi la session a-t-elle fait le choix d’un seul dispositif, à savoir celui de la gestion volumétrique. Le projet d’arrêté cadre fixera donc un volume de référence départemental à hauteur de 57 millions de m3 comme base, à partir duquel des restrictions seront apportées selon les seuils de déclenchement (cf. tableau).
Cet arrêté cadre s’assortit d’une supervision plus fine des différentes masses d’eau pour tenir compte des zones hydrogéologiques, avec un contingent affecté permettant le développement des activités nécessitant l’accès à l’eau.
Daniel Roguet a souligné l’importance de cet arrêté pour apporter une attractivité territoriale durable aux industries agroalimentaires de cette filière. Le Préfet s’est dit satisfait d’aboutir à un cadre de travail stabilisé, qui, selon lui, sécurisera les agriculteurs en cas de difficultés climatiques.
Sur d’autres sujets, il est revenu sur divers points de l’année écoulée, notamment sur l’avancée concernant l’intégration de la zone des Bas Champs dans les zones à cultures spécifiques. Pour sa part, Laurent Somon a rapporté l’ensemble des sujets agricoles sur lesquels le Conseil départemental apporte un appui aux filières agricoles, notamment en consolidant le financement territorial du PCAE.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les 54 saisonniers retenus ont participé à une journée d’essais sous l’œil attentif de Fabien Deguehegny, un des associés de la SCEA Biosources.  Premiers «vrais» désherbages prévus mi-mai. 
Recruter 52 saisonniers locaux pour le désherbage : pari gagné
La SCEA Biosources, à Méharicourt, a converti 163 ha en bio, dont 80 ha de légumes. Un des enjeux était de recruter une…
Aujourd’hui, il n’est pas possible de planter les pommes de terre en direct dans la pré-butte. Un travail sur le couvert est encore à mener pour y parvenir. 
Le pré-buttage d’été pour limiter l’érosion : rêve ou réalité ?
Jean-Paul Dallene, installé à Oppy (62), pratique le pré-buttage d’été pour ses pommes de terre depuis trois ans. Même si la…
Douze-mille personnes avaient participé à l’édition 2019 d’Ailly-le-Haut-Clocher.
Plaine en fête 2021 ? Oui !
Covid ou pas, les Jeunes agriculteurs de la Somme ont décidé d’organiser Plaine en fête cette année. L’édition devra certainement…
Pulvé
Dans le Nord, une commune de Flandre fait de l'anti-agribashing
Dans une publication sur le réseau social Facebook, une élue de la commune d'Hondeghem, dans les flandres, tente d'expliquer à…
450 hectares de betteraves à ressemer dans la Somme
Au 20 avril, la CGB estime autour de 4 500 hectares la surface de betteraves sucrières endommagées par l’épisode de gel dans les…
Hugues d’Hautefeuille a testé plusieurs itinéraires culturaux dans ses micro-parcelles, à Monsures. 
Une filière orties émerge en Hauts-de-France
L’ortie est une plante qui pousse partout où on ne la souhaite pas. Pourquoi ne pas la cultiver pour en tirer des bénéfices ? C’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde