Aller au contenu principal

Charançon de la tige du colza : ne pas se laisser surprendre !

Le charançon de la tige du colza est le principal ravageur du colza au printemps, compte tenu de sa fréquence et de sa nuisibilité.

Le vol du charançon de la tige du colza peut se déclencher dès les premiers réchauffements. La cuvette jaune sur végétation, le bulletin de santé du végétal et le modèle Expert sont autant d’outils pour optimiser la lutte contre ce ravageur.

Lutte justifiée
La nuisibilité du charançon de la tige du colza est élevée. L’adulte n’est pas directement nuisible, en revanche, l’introduction des œufs dans la tige provoque une réaction qui conduit à la déformation, voire à l’éclatement des tiges. La ponte désorganise les tissus, perturbe l’alimentation ultérieure des plantes, et occasionne de la verse et des avortements de boutons floraux. Les pertes de rendement sont aggravées en cas de stress hydrique au printemps ou d’attaques de méligèthes.
La protection ne sera efficace que si la date de traitement est en phase avec l’envahissement des cultures par les insectes. Intervenir trop tôt, c’est prendre le risque de toucher peu d’insectes. Intervenir trop tard, c’est prendre le risque de traiter après le dépôt des œufs.

Dès les premiers réchauffements
Le charançon de la tige du colza peut être actif dès les premiers réchauffements. Le vol intervient dès que la température de l’air dépasse 9°C. Il se généralise avec des températures supérieures à 12-13°C. Si les températures redeviennent défavorables, les charançons retournent s’abriter dans le sol, mais restent actifs si la température est supérieure à 6°C. Les zones ou parcelles abritées du vent subissent généralement les premiers vols.
Ne pas confondre le charançon de la tige du colza avec le charançon de la tige du chou. Seul le charançon de la tige du colza est nuisible. Les deux espèces arrivent quasiment ensemble dans les pièges. La différence entre les espèces est plus aisée lorsque les insectes sont secs.

Ne pas se précipiter
En cas de captures précoces courant février, si le colza est encore au repos végétatif, il faut différer l’intervention pour se rapprocher du début d’élongation et maturité des femelles. Le risque potentiel pour la plante débute à l’apparition des premiers entre-nœuds (passage de C1 à C2).
Le BSV décrit la situation phytosanitaire, l’analyse de risque, le résumé de la situation épidémiologique et les seuils de risque toutes les semaines. Expert est un outil de mise en alerte sur les insectes du colza. Cet outil, accessible sur le site www.terresinovia.fr, permet de prévoir les arrivées d’insectes de printemps sur le colza au jour le jour.
La cuvette jaune reste indispensable pour confirmer la présence des charançons de la tige dans vos parcelles. Elle doit être placée au-dessus de la végétation. Quelques gouttes de mouillant permettront de retenir les insectes attirés par la couleur jaune du piège.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde