Aller au contenu principal

Charançon de la tige du colza : vigilance !

Le charançon de la tige du colza peut être actif dès les premiers réchauffements. Avec la brusque remontée des températures, il faut donc faire preuve de vigilance !

L’introduction des oeufs de charançons dans la tige provoque une réaction qui conduit à la déformation, voire à l'éclatement des tiges.
© L. Jung

Le vol su charançon de la tige du colza intervient dès que la température de l’air dépasse 9°C. Il se généralise avec des températures supérieures à 12-13°C. Si les températures redeviennent défavorables, les charançons retournent s’abriter dans le sol mais restent actifs si la température est supérieure à 6°C. Les zones ou parcelles abritées du vent subissent généralement les premiers vols. Les températures douces actuelles sont donc favorables à une arrivée massive en parcelles.

Ne pas confondre le charançon de la tige du colza avec le charançon de la tige du chou. Le charançon de la tige du chou est considéré peu nuisible même si nous pouvons retrouver des larves dans les tiges.  Les deux espèces arrivent quasiment ensemble dans les pièges d’où l’intérêt de bien suivre et identifier ce qu’il y a dans les cuvettes jaunes ? La différence entre les espèces est plus aisée lorsque les insectes sont secs.

Charaçon

Sacré nuisible

La nuisibilité du charançon de la tige du colza peut être élevée. Le risque potentiel pour la plante débute à l'apparition des premiers entre-noeuds (passage de C1 à C2) et se termine à la fin de la montaison (stade E). En effet, l'adulte n'est pas directement nuisible, mais l'introduction des oeufs dans la tige provoque une réaction qui conduit à la déformation, voire à l'éclatement des tiges. La ponte désorganise les tissus, perturbe l'alimentation ultérieure des plantes, et occasionne de la verse et des avortements de boutons floraux. Les pertes de rendement sont aggravées en cas de stress hydrique au printemps ou d’attaques de méligèthes.

La lutte vise à limiter au maximum le nombre d’adultes avant l’entrée en ponte des femelles. Pour ce ravageur, aucun seuil d’intervention n’est établi. Le nombre d’insectes piégés dans la cuvette n’est pas corrélé à la gravité du risque. La seule présence du ravageur dans les parcelles constitue une menace. La protection ne sera efficace que si la date de traitement est en phase avec l'envahissement des cultures par les insectes. Intervenir trop tôt c’est prendre le risque de toucher peu d’insectes. Intervenir trop tard, c’est prendre le risque de traiter après le dépôt des œufs.

Choisir un produit à base de pyréthrinoïde ; ces insecticides offrent la meilleure efficacité sur charançon de la tige. Parmi les pyréthrinoïdes, choisir les pyréthrinoïdes en «ine», comme alphaméthrine, betacyfluthrine, cyperméthrine, deltaméthrine, gamma-cyhalothrine, lambda-cyhalothrine et zétacypermethrine… Les solutions à base de tau-fluvalinate sont moins efficaces sur charançon de la tige du colza.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Tereos paiera ses betteraves 2022-23 «au moins autant que les concurrents»
Ce 9 juin, comme chaque année, la coopérative sucrière Tereos conviait les journalistes à une conférence de presse annuelle,…
Compte tenu des annonces de prix pour les deux prochaines campagnes, l’usine  de Vecquemont devrait être approvisionnée en pommes de terre fécule sans trop de difficultés, même si des surfaces restent à trouver chez les producteurs  du grand nord de la France.
La Coopérative féculière de Vecquemont sauve «son» usine
Face à un industriel (Roquette) qui n’entendait pas revaloriser le prix d’achat de pommes de terre destinées à la transformation…
Cristal Union avance un prix de betteraves très en hausse
En conférence de presse ce 13 juin, les dirigeants de la coopérative Cristal Union ont annoncé que les betteraves 2022 (en terre…
Dany, le bouilleur ambulant, est à cheval sur la paperasse : la législation est stricte.
L’alambic des établissements Charpentier sillonne encore la campagne
Il y a bien longtemps que le bouilleur ne fait plus bouillir la marmite des établissements Charpentier, basés à Beauquesne.…
Une partie de la Somme en vigilance sécheresse
Ce 16 juin, la préfecture de la Somme a annoncé le placement en vigilance sécheresse des bassins-versants de l’Avre et de la…
Groupe Carré
Le Groupe Carré gagne un peu plus la Somme
Le négociant en grains historiquement installé en Nord-Pas de Calais a inauguré le 21 juin une plateforme dédiée à la collecte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde