Aller au contenu principal

Charpentiers sans frontières à la Ferme d’Antan

Le week-end du 1er mai n’a pas été chômé pour la vingtaine de charpentiers sans frontières qui s’étaient rassemblés à la Ferme d’Antan à Creuse.

© AAP


Se réunir le temps d’un week-end, entre charpentiers bénévoles autour d’un projet de sauvetage de bâtiments traditionnels picards en pan de bois, tel est l’objectif des hommes et des femmes qui se sont inscrits pour l’occasion. Particularité de ceux-ci ? Leur amour de la charpente et du travail du bois par les méthodes préindustrielles.
S’ils ne sont pas monumentaux, les bâtiments en pan de bois sont en revanche un remarquable exemple des capacités des charpentiers picards à (re)construire leurs villages avec des moyens extrêmement modestes. Des exemples très inspirants à notre époque où se côtoient le gaspillage industriel à grande échelle des ressources et la recherche de l’empreinte écologique la plus faible à travers de «nouvelles» pratiques artisanales vertueuses.
Les travaux réalisés par charpentiers sans frontières sont réalisés entièrement à la main, sans aucun outillage électrique ou thermique. Les pièces de bois sont produites sur place par équarrissage à la hache ou sciage de long. C’est l’Office national des forêts qui a mis gracieusement à disposition des chablis de chêne dans la forêt domaniale de Creuse, tombés lors de la tempête de début d’année.
Echange de bons procédés avec les amis de Ferme d’Antan qui disposent d’un patrimoine à entretenir et qui par cette occasion redonnent vie à un site qui est devenu un lieu incontournable pour les jeunes et les moins jeunes de la région qui sont tous (presque) venus un jour ou l’autre y passer des moments joyeux, instructifs et ludiques, le temps d’un week-end ou d’un voyage scolaire. Rappelons que la FDSEA de la Somme travaille actuellement avec la Ferme d’Antan à redonner du contenu pédagogique présentant aux visiteurs et scolaires une agriculture moderne.
Prochain rendez-vous à la Ferme d’Antan, la Fête du printemps, le 14 mai 2017. Une occasion de découvrir les travaux réalisés par les charpentiers sans frontières.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Pour Antoine, Carole et Yann Lardeur, le robot d’alimentation est une réponse au manque  de main-d’œuvre pour leur atelier d’engraissement de quatre-cents taurillons. 
Un premier robot d’alimentation est installé dans la Somme
La famille Lardeur, installée en Gaec à Beauquesne, a fait le choix d’investir dans un robot d’alimentation Lely Vector pour son…
Richard sur terre met les pieds en baie de Somme
Le youtubeur défenseur de la ruralité Richard sur terre débarque ce week-end sur le littoral picard, à Cayeux-sur-Mer, où il sera…
OFB
« L’OFB va monter en puissance », selon son DG
L’agriculture « est un des combats prioritaires » de l’Office français de la biodiversité, a déclaré son directeur général,…
Forte pression mildiou : que faire ?
 Ne pas relâcher, continuer à protéger le feuillage, sont les conseils d'Arvalis Institut du végétal.
La nouvelle répartition des pulpes Tereos fait grincer la campagne
Tereos a décidé une nouvelle méthode de répartition des pulpes et une nouvelle grille de tarifs dès la prochaine campagne…
Pluies incessantes et orages violents frappent la campagne
Des orages localisés ont fortement touché des parcelles de la Somme ces derniers jours, notamment dans le secteur de Conty. Plus…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde