Aller au contenu principal

Chasse du courlis, de maigres espoirs encore douchés

La chasse du courlis cendré reste interdite sur l'ensemble du territoire national pour la saison, 2020-2021 qui s'ouvre à partir du 1er août.

La chasse du courlis cendré reste interdite pour la saison 2020-2021, sur l'ensemble du territoire national.
La chasse du courlis cendré reste interdite pour la saison 2020-2021, sur l'ensemble du territoire national.
© Wikipedia

La chasse du courlis est décidément quelque chose de rocambolesque. Contrainte la saison dernière, la pratique aurait pu bénéficier de quelques jours de sursis et être à nouveau possible dès le 1er août prochain sur le domaine public maritime... mais c'était sans compter la prise d'un nouvel arrêté du ministère de la Transition écologique le 27 juillet – il a été publié au Journal Officiel ce vendredi 31 juillet – l'interdisant sur « l'ensemble du territoire métropolitain ».

Début de semaine, certaines associations de chasseurs de migrateurs – à l'image de l'association des sauvaginiers du Boulonnais qui l'exprimait sur le réseau social Facebook - estimaient que la chasse du courlis pouvait être autorisée à partir du 1er août... tant qu'un nouvel arrêté ne venait pas l'empêcher. Elle expliquait ainsi son interprétation de la réglementation : « L'arrêté du 31/07/19 étant caduque au 31/07/20, c'est la réglementation antérieure et valide qui s'applique de nouveau, de facto. Evidemment, cette situation n'est ou ne sera que transitoire. A n'en pas douter, un nouvel arrêté sera pris rapidement sur la base des résultats de la consultation publique qui a été menée sur ce dossier. Néanmoins, le 1er août, c'est dans 5 jours seulement et le sujet semble être de peu d'actualité. Si aucun arrêté ne sort d'ici samedi, le courlis devrait donc être chassable à l'ouverture, même si ce n'est que pour un temps restreint ».

L'association des sauvaginiers du Boulonnais appelait toutefois les chasseurs à la retenue et à la prudence. Et d'insister sur l'obligation de « suivre de près l'actualité... »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

hôtel à cochons
En Chine, une méga-ferme de 600 000 porcs en construction
Cet « hôtel à cochons » devrait permettre de produire environ 54 000 tonnes de porcs par an.
Les machines Massey Ferguson seront disponibles dans de nouvelles bases des Établissements Forestier-Leblond  et Artois Motoculture à l’Est de la Somme, ainsi que dans l’Aisne et dans l’Oise.
De nouveaux concessionnaires Massey-Ferguson à l’Est de la Somme
Les Établissements Forestier-Leblond et Artois Motoculture, distributeurs Massey-Ferguson, installés respectivement en Seine-…
Le lin attend la pluie pour rouir
Débutés le 20 juin, les arrachages de lin sont désormais terminés. Mais le temps sec ne fait pas avancer le rouissage. À la…
Quand le respect de la réglementation sur les couverts se heurte au bon sens
La sécheresse qui touche depuis plusieurs semaines le département de la Somme ne favorise pas l’implantation des couverts…
pois de conserve
L'obligation de semer des Cipan partiellement levée
La préfecture de la Somme a levé, ce vendredi 12 août 2022, l’obligation d’implanter un couvert végétal après une culture de pois…
Coup dur pour les éleveurs de volailles de la Haute Somme
Jusqu’ici, les éleveurs de volailles de la Somme craignaient une contamination d’influenza aviaire sans trop vouloir y croire.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde