Aller au contenu principal

Chasser avec la grippe aviaire, c'est quand même possible

La préfecture de la Somme n'interdit pas la pratique de la chasse au gibier d'eau avec appelants dont l'ouverture est prévue le 6 aout prochain, mais pose des conditions.

Au grand soulagement des associations de chasseurs et de leur fédération,  la préfecture de la Somme indique que «le transport et l’utilisation des appelants pour la chasse au gibier d’eau est permise sous certaines conditions».
Au grand soulagement des associations de chasseurs et de leur fédération, la préfecture de la Somme indique que «le transport et l’utilisation des appelants pour la chasse au gibier d’eau est permise sous certaines conditions».
© FDC 80

Depuis le recensement des premiers cadavres d’oiseaux retrouvés sur le littoral picard infectés par le virus de la grippe aviaire en mai dernier, la question du maintien de la chasse aux oiseaux migrateurs occupait de nombreux esprits. À l’issue d’une réunion en sous-préfecture d’Abbeville, le 18 juillet qui comptait des représentants de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) et de la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM), de l’Office français de la biodiversité (OFB), de la gendarmerie, de la Fédération des chasseurs de la Somme et d’associations de chasse sur le DPM, les autorités administratives ont tranché : l’ouverture de la chasse sur le domaine public maritime (DPM) pourra bien avoir lieu le samedi 6 août prochain et l’utilisation des appelants sera bien autorisée. 

 

Un cygne mort à Cléry

Au grand soulagement des associations de chasseurs et de leur fédération, la préfecture de la Somme indique que «le transport et l’utilisation des appelants pour la chasse au gibier d’eau est permise sous certaines conditions». Lesquelles ? «La déclaration des appelants auprès de la fédération des chasseurs», ainsi que «le respect strict des mesures de biosécurité». Ces obligations ne concernent toutefois que les communes du littoral situées en zone de contrôle temporaire (ZCT), au nombre de 15. Ailleurs dans le département, une nouvelle ZCT a été mise en place à l’est, engloblant les communes d’Allaines, Biaches, Bouchavesnes-Bergen, Cléry-sur-Somme, Curlu, Feuillères, Flaucourt, Frise, Hem-Monacu, Herbecourt, Maurepas et Péronne après la découverte d’un cadavre de cygne à Cléry-sur-Somme.

 

Dans le Nord, retour à la normale 

Dans le département du Nord, la préfecture a mis fin officiellement à l’épisode de grippe aviaire en ce milieu de semaine par l’abrogation de l’arrêté créant une zone de contrôle temporaire sur le littoral nordiste après la découverte de plusieurs cas d’influenza aviaire découverts dans la faune sauvage. Pour la fédération des chasseurs du Nord, il s’agit donc d’un retour à «une situation normale sur tout le département qui permet aux chasseurs d’utiliser et de transporter tous leurs appelants moyennant la réalisation de leur déclaration annuelle à la FDC 59 et délivrance d’un récépissé par celle-ci». Et la fédération de rappeler que celle-ci est à présenter en cas de contrôle.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

hôtel à cochons
En Chine, une méga-ferme de 600 000 porcs en construction
Cet « hôtel à cochons » devrait permettre de produire environ 54 000 tonnes de porcs par an.
Les machines Massey Ferguson seront disponibles dans de nouvelles bases des Établissements Forestier-Leblond  et Artois Motoculture à l’Est de la Somme, ainsi que dans l’Aisne et dans l’Oise.
De nouveaux concessionnaires Massey-Ferguson à l’Est de la Somme
Les Établissements Forestier-Leblond et Artois Motoculture, distributeurs Massey-Ferguson, installés respectivement en Seine-…
Le lin attend la pluie pour rouir
Débutés le 20 juin, les arrachages de lin sont désormais terminés. Mais le temps sec ne fait pas avancer le rouissage. À la…
Quand le respect de la réglementation sur les couverts se heurte au bon sens
La sécheresse qui touche depuis plusieurs semaines le département de la Somme ne favorise pas l’implantation des couverts…
pois de conserve
L'obligation de semer des Cipan partiellement levée
La préfecture de la Somme a levé, ce vendredi 12 août 2022, l’obligation d’implanter un couvert végétal après une culture de pois…
Coup dur pour les éleveurs de volailles de la Haute Somme
Jusqu’ici, les éleveurs de volailles de la Somme craignaient une contamination d’influenza aviaire sans trop vouloir y croire.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde