Aller au contenu principal

Chasser les oies en février ? Yves Butel rappelle le chef de l'État à ses promesses

Le président de la fédération des chasseurs de la Somme et président de l'Union nationale des fédérations côtières de chasseurs demande à la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili d’autoriser la chasse des oies en février.

Oies
L’ouverture de la chasse aux oies en février est une promesse de campagne d’Emmanuel Macron aux chasseurs de France jusqu'à présent non tenue selon Yves Butel.
© Pixabay

C’est un samarien qui s’adresse à une samarienne. Dans une lettre du 11 janvier dernier, le président des chasseurs de la Somme et président de l’Union nationale des fédérations départementales côtières des chasseurs, Yves Butel demande solennellement à la ministre de la transition écologique Barbara Pompili d’autoriser la chasse des oies grises en février.

Alors que la saison de chasse au gibier d’eau s’achèvera dans quelques jours, Yves Butel fait déjà le constat que celle-ci aura été « quasiment blanche » puisque « rabotée » à la fois par des périodes de confinement et l’influenza aviaire.

Dans sa lettre à la ministre de la Transition écologique, Yves Butel y souligne l’importance que revêt la chasse du gibier d’eau pour un certain nombre de chasseurs de son département : « Sur le littoral picard, et tout au long du fleuve Somme, l’activité de chasse au gibier d’eau prend souvent le pas sur la vie professionnelle et familiale », indique-t-il.

Mais surtout, il rappelle à la ministre de la Transition écologique, numéro 2 du gouvernement, que l’ouverture de la chasse aux oies en février est une promesse de campagne d’Emmanuel Macron aux chasseurs de France. Or, constate M. Butel, celle-ci est « jusqu’à maintenant non tenue ». Enfin, assure le président des chasseurs de la Somme, il existerait aujourd’hui des « avancées scientifiques » suffisantes pour créer « un socle juridique sûr et durable ».

La ministre de la Transition écologique y sera-t-elle sensible au point de « lâcher » ces quelques semaines qui auraient alors un goût de « rattrapage » aux chasseurs ? Les paris sont ouverts…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Gilles Perret, réalisateur haut-savoyard, sera à l’affiche le 31 janvier 2024 avec son nouveau film La ferme des Bertrand.
La ferme des Bertrand : 50 ans d’histoire dans la vie d’une ferme

Après Trois frères pour une vie, un documentaire sorti en 1997, le réalisateur haut-savoyard Gilles Perret revient vingt-cinq…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde