Aller au contenu principal

Chiens, chats et chenilles processionnaires ne font pas bon ménage

Agria Assurance pour Animaux, qui assure plus d’un million d’animaux à travers l’Europe, met en garde contre le risque de contact entre animaux de compagnie - chiens et chats particulièrement -, et les chenilles processionnaires.

Les chenilles processionnaires au poil très urticant provoquent des réactions  inflammatoires, parfois sévères sur les animaux de compagnie et les humains.
Les chenilles processionnaires au poil très urticant provoquent des réactions inflammatoires, parfois sévères sur les animaux de compagnie et les humains.
© Pixabay

Un chien qui se gratte violemment et subitement ? C’est peut-être le signe qu’il est entré en contact avec des chenilles processionnaires à l’occasion d’une promenade dans un milieu naturel infesté. Selon les données des centres anti-poisons vétérinaires, citées par Agria Assurance pour Animaux, «92 % des cas d’exposition déclarés concernent les chiens alors que les chats représentent environ 7 % des cas.»  Les chenilles processionnaires au poil très urticant provoquent des réactions inflammatoires, parfois sévères sur les animaux de compagnie et les humains. En cas de menace, la chenille processionnaire libère ses poils contenant une protéine toxique très irritante et inflammatoire : la thaumétopoéine. Il suffit d’un simple contact pour que ces minuscules «harpons» se plantent dans leur cible provoquant une brûlure extrêmement grave. La réaction de grattage est immédiate et intense, ce qui favorise la pénétration des poils urticants dans la peau, la langue ou la cornée. «Naturellement curieux et joueurs, les chiens sont très souvent victimes des chenilles urticantes», détaille-t-on chez Agria Assurance pour Animaux.

 

Des symptômes violents, voire mortels

Chez les chiens et chats, les brûlures les plus fréquentes sont localisées sur les babines, la langue, les yeux et les pattes. Certaines lésions peuvent provoquer une nécrose nécessitant l’ablation de la partie touchée. Enfin, dans les cas les plus sévères, on peut observer des chocs anaphylactiques pouvant engager le pronostic vital de l’animal touché.

 

Que faire en cas de contact ?

Le premier réflexe est de rincer abondamment avec de l’eau les parties touchées sans frotter, car cela dissémine la substance irritante. Rendez-vous immédiatement chez votre vétérinaire ou dans un service d’urgence vétérinaire après les avoir prévenus, au préalable, de votre arrivée.

 

Priorité à la prévention

Comme souvent, la prévention reste la meilleure des solutions. Pour cela, la mutuelle pour animaux recommande de «garder un œil attentif sur votre chien et d’éviter de passer à proximité des arbres portant des nids». Enfin, il est recommandé d’avoir toujours des gants et de l'eau en cas de contact. Et aussi, à la manière du frelon asiatique, de signaler la présence d'un nid de chenilles processionnaires.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

dossier PAC dépôt dossier aides PAC
La date limite de dépôt des demandes d’aides de la PAC repoussée

Les demandes d’aides de la PAC liées à la surface au titre de la campagne 2024 pourront être déposées jusqu’au vendredi 24 mai…

RN 25 Beauval
RN 25 : un accord unanime présenté à Beauval

Les exploitants et propriétaires concernés par les expropriations du chantier de rénovation de la RN25 étaient conviés à une…

Élaboré et servi par Martin Ebersbach, le vin de la Ferme des Vœux est blanc (rosé) pétillant, élaboré selon une méthode champenoise.
Au Vignoble des Vœux, une longue attente bientôt récompensée

La diversification vers la viticulture engagée par Martin Ebersbach à la Ferme des Vœux enthousiasme le Conseil départemental…

Une rencontre entre le directeur de l’ASP et les agriculteurs a été organisée devant le siège de l’administration à Amiens.
L’ASP pointée du doigt pour le non-paiement des Maec et CAB

Mardi 14 mai, des agriculteurs bio et leurs représentants de plusieurs départements des Hauts-de-France ont manifesté devant…

La construction de l’usine de fabrication d’engrais à Languevoisin devrait débuter en 2027. Une fois achevée en 2030,  elle permettra la création de 250 emplois directs dans la région et fournira chaque année 500 000 tonnes d'engrais bas carbone.
Un projet d’1,3 milliard dans la Somme pour des engrais bas carbone

En marge du Sommet Choose France organisé le 13 mai à Versailles, un groupe d'industriels européens a annoncé vouloir…

En visite à l’EARL des enclos, la ministre Pannier-Runacher a assuré que «quand on met en place des réglementations,  ce n’est pas pour le plaisir mais parce qu’il y a urgence à répondre au dérèglement climatique».
Dans la Somme, Agnès Pannier-Runacher prend la défense d’Egalim

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire s’est rendue le 17 avril au Crotoy…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde