Aller au contenu principal

Au Japon, Kubota a vendu 20 exemplaires de son tracteur autonome

Le chiffre
20 

Depuis leur lancement commercial en 2017, le constructeur de machines agricoles Kubota a vendu 20 exemplaires de tracteurs autonomes au Japon, selon les informations communiquées par le groupe japonais à Agra presse le 24 décembre.

Kubota

Il y a trois ans, Kubota avait été le premier grand tractoriste à se lancer commercialement dans les tracteurs autonomes, alors que ses concurrents étaient restés jusqu’ici – et le sont encore – au stade de véhicules concepts.

Son modèle de tracteur autonome (MR1000A) est uniquement utilisé pour les champs de riz et de légumes et commercialisé exclusivement au Japon. La législation nippone ne permet pas à ces tracteurs de circuler sur les routes, et ils doivent rester sous une surveillance humaine, précise-t-on chez Kubota.

Ces modèles ne devraient pas voir le jour dans l’immédiat en Europe : « Pour l’instant, nous nous concentrons sur le développement de véhicules autonomes sur le marché japonais », explique Yuto Yamamoto chargé des relations avec la presse au Japon.

Kubota MR1000
Publicité