Aller au contenu principal

Chlordécone : le tableau des maladies professionnelles sera «réactualisé» (E. Macron)

«J’ai demandé que les tableaux des maladies professionnelles soient réactualisés en fonction des connaissances scientifiques, en priorisant l’impact de la molécule Chlordécone», a annoncé Emmanuel Macron jeudi 27 septembre en marge d’un déplacement en Martinique. «Il est possible d’avancer davantage sur les maladies professionnelles pour les personnes particulièrement exposées à la molécule», a confirmé le chef de l’État. L’Inserm et l’Anses rendront leurs travaux sur la question «d’ici mars prochain», les partenaires sociaux entamant ensuite leurs travaux «sur la base de cette expertise». La procédure d’ouverture du registre des maladies professionnelles «sera engagée par le gouvernement dès le 2 octobre pour le régime général et le 9 octobre pour le régime agricole», a confirmé Emmanuel Macron. Le chef de l’État a, par ailleurs, annoncé l’action de l’État «sera porté à 3M€ par an», soit «une augmentation de 40 % sur deux ans» dans le cadre du plan Chlordécone visant à accompagner les acteurs économiques, notamment agricole, et les territoires. La priorité sera donnée à un «accroissement du contrôle des sols, des aliments» et «l’achèvement de la cartographie des zones polluées», a déclaré le président de la République, qui a également précisé que les travaux préparatoires d’un 4e plan seront «enclenchés d’ici l’été 2019». «Nous devons coordonner nos efforts pour aller vers le 0 Chlordécone dans l’alimentation» a-t-il par ailleurs souhaité en précisant que les nouveaux seuils de LMR, à très court terme, «seront beaucoup plus stricts, conformément aux recommandations de l’Anses».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
450 hectares de betteraves à ressemer dans la Somme
Au 20 avril, la CGB estime autour de 4 500 hectares la surface de betteraves sucrières endommagées par l’épisode de gel dans les…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde