Aller au contenu principal

Cobevial : l'activité bovine en reprise

La coopérative confortée par l'arrivée des adhérents d'ABS Qualinord.

Hervé Drouvin, président de la Cobevial : «La caisse de sécurisation est ouverte à l’ensemble des adhérents. Elle montre un engagement fort de la Cobevial, et nous sommes les seuls à le faire».
Hervé Drouvin, président de la Cobevial : «La caisse de sécurisation est ouverte à l’ensemble des adhérents. Elle montre un engagement fort de la Cobevial, et nous sommes les seuls à le faire».
© AAP

«L’année 2012 a été marquée par de nombreuses adhésions à la Cobevial, avec l’arrivée des derniers éleveurs d’ABS Qualinord, groupement du Nord Pas de Calais», a d’emblée annoncé Hervé Drouvin, président de la Cobevial, à l’occasion de l’assemblée générale qui s’est tenue le 27 juin à Amiens. Près de 100 personnes étaient présentes. «Cobevial a vu son chiffre d’affaire multiplié par deux avec l’arrivée d’ABS. Les résultats de 2012 montrent que les bonnes décisions ont été prises», a poursuivi Hervé Drouvin.

Bovins : plus de 20 000 têtes
En bovins, 20 614 têtes dont 8 241 jeunes bovins ( - 3%) et 8 466 vaches de réformes (+ 4%) ont été commercialisés en 2012. Au total une quasi stabilité des ventes par rapport à l’exercice précédent. A noter qu’au niveau national, les abattages ont diminué de 7%.
L’année 2012 a été une année de reprise pour la viande bovineavec l’apparition de nouveaux acteurs comme l’Inde. La Cobevial a con­tinué à commercialiser sa production auprès de Bigard, son principal client. «La tentation de vendre à l’exportation a été gran­de en 2012, mais rien ne vaut un abattage en France avec des abattoirs proche des exploitations», a commenté Jean-Michel Régnier, vice-président de la Cobevial.
S'agissant de la caisse de sécurisation, «116 000 euros ont été décaissés en cinq ans, ce qui marque un engagement fort de la Cobevial», a souligné Hervé Drouvin. Cette caisse garantit 95% du coût de production théorique du jeune bovin qui prend en compte l’ensemble des coûts (l’achat du JB, les aliments, le bâtiment, la main-d’œuvre…).

Baisse de l’activité porcine
En porc, 265 409 porcs charcutiers et 42 587 porcelets ont été collectés, soit une baisse respectivement de 6% et 27 % par rapport à 2011. «L’année 2012 a été marquée par une baisse sensible des prix et une explosion des coûts de production», a regretté François Thibaut, vice-président de la Cobevial. Concernant la mise aux normes des bâtiments truies gestantes, 95% des producteurs de la Cobevial se sont mis aux normes ou sont en travaux pour y être. Les volumes de production devraient se stabiliser. Un seul éleveur a adhéré à la caisse de sécurisation en porc, qui garantit entre 85 et 90% du prix, basé sur l’indicateur coûts de production Ifip.

Compléments de prix : deux phases
L'année 2013 a été séparée en deux périodes. «La totalité des adhérents recevra pour les livraisons allant du 1er janvier au 30 juin 2013 : 1 euro pour les porcs charcutiers, 2 euros pour les coches de réforme, 10 euros pour les broutards, 0,03 €/kg de carcasse pour les JB, 0,02 €/kg de carcasse pour les vaches, génisses et bœufs. Seuls les adhérents respectant les engagements de la coopérative, c’est-à-dire l’apport total en porc et le niveau 2 en bovin, recevront ces compléments de prix pour les livraisons allant du 1er juillet au 31 dé­cembre 2013», a expliqué Eric Bettens, directeur de la Cobevial.
A la suite de l’assemblée générale de la Cobevial, Unialliance et le groupe Alliance ont tenu leur assemblée générale. Le groupe Alliance a voté la modification du mode de gouvernance : les fonctions opérationnelles de direction et les fonctions de contrôle de la société sont désormais dissociées.

La Cobevial en chiffre

80 millions d’euros de chiffre d’affaires
32 salariés
850 adhérents
30 000 bovins
280 000 porcs charcutiers
70 000 tonnes de co-produits pour bovins et porcs

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Gérard Clay
La lettre du nouveau président de Tereos à ses 12 000 coopérateurs
Elu hier, vendredi 18 décembre, à la tête du conseil de surveillance du groupe coopératif Tereos, Gérard Clay adresse ce jour un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
La crise qui secoue la gouvernance de Tereos a-t-elle trouvé une issue ce soir ? Réponse dans les prochaines heures.
Gouvernance de Tereos : Xavier Laude, Jérôme Hary et Gérard Clay confortés dans leur mandat
Saisi en référé, le Tribunal de Senlis a rendu sa décision aujourd'hui sur la capacité de trois membres du conseil de…
Tom Vilsack
Aux Etats-Unis, Biden devrait finalement choisir Tom Vilsack pour l’agriculture
Le président américain élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde