Aller au contenu principal

Action syndicale
Collecte de pneus, saison 2 : manifestez-vous

Tant attendue par de nombreux exploitants, la FDSEA lance la communication sur sa seconde collecte de pneus pour poursuivre leur évacuation dans la démarche de recyclage, nommée Ensivalor.

La première édition de la collecte de pneus avait été un succès. L’opération rend un vrai service aux agriculteurs.
© FDSEA80

3 100 t de pneus avaient été collectées en 2021, et le stock est encore conséquent dans les fermes. La FDSEA repart donc dans une seconde collecte pour répondre à cette forte demande. Les réunions d’été du syndicat, qui se tenaient la semaine dernière et cette semaine, étaient l’occasion de lancer la communication sur cette action, qui répond aussi à des enjeux environnementaux et sanitaires.
Un tas de pneus ne servant plus dans sa cour peut causer une pollution visuelle et une prolifération des nuisibles, rats ou moustiques, l’ingestion de corps étrangers par les bovins pour celles et ceux utilisant encore des pneus pour couvrir leur silo d’ensilage est également possible. Pas d’autre choix que d’évacuer ces pneus dans une démarche durable de recyclage et les remplacer le cas échéant par des solutions alternatives comme les silosacs.
Comme pour la précédente collecte, le collectif permet de diminuer le coût aux exploitants via les aides des manufacturiers et de l’Ademe. Le reste à charge sera cependant plus élevé compte tenu du contexte énergétique ; il devrait avoisiner les 95 €/t TTC, avant déduction des éventuels partenariats locaux. Sur ce sujet, la FDSEA continue son travail avec les coopératives et les intercommunalités pour réduire le coût aux agriculteurs. Rappelons qu’un coût normal est à plus de 300 €/t. C’est dire l’avantage financier de cette collecte.

Un cahier des charges à respecter
Comme pour la première édition, les pneus doivent être triés par catégorie (VL, PL, et agraires), propres et déjantés. Il est important de bien respecter ces critères sous peine de compromettre la bonne réalisation de l’opération. Sur les tonnages, pas d’autre choix que de plafonner la quantité apportée par chacun. Un tonnage total de 1 900 t nous a été attribué. Dans l’objectif de permettre l’accès au plus grand nombre, celles et ceux ayant participé à la première collecte seront donc plafonnés à 5 t, les autres à 10 t. Nous vous remercions par avance de bien respecter ces plafonds et d’estimer au plus juste votre stock. Le collectif doit primer.
Une fois la cartographie des exploitations connue, la FDSEA définira les points de collecte qui serviront de site aux dépôts des pneus et leur ramassage entre début novembre et fin février. Rappelons que la facturation et le paiement se feront une nouvelle fois le jour même du dépôt. Pesée à plein et à vide, tout est tracé, notamment vis-à-vis de nos partenaires.

Inscrivez-vous ici

Pour toute question, contactez la FDSEA au 03 22 53 30 33

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde