Aller au contenu principal

Colza : adapter sa dose totale d'azote

Les premiers apports d'azote sont déjà réalisés. Toutefois, il est encore temps d'ajuster la dose totale à apporter en fonction de la biomasse mesurée et de l'état des cultures.

Le fractionnement permet d'ajuster au mieux les apports d'azote.
Le fractionnement permet d'ajuster au mieux les apports d'azote.
© Terres Inovia



Malgré des difficultés rencontrées au cours de la période automnale et d'une variabilité intra et inter-parcellaire, les évolutions de biomasses au cours de l'hiver sont favorables. Les relevés en entrée hiver sont légèrement en deçà des données pluriannuelles, mais atteignent une valeur moyenne de 1,12 kg/m² sur la zone. Ils mettent également en avant les disparités entre parcelles avec des biomasses s'étalant de 65 g/m² à 4,3 kg/m². Les températures hivernales moyennes ont été douces et conformément aux observations historiques, les petits colzas ont pu continuer de se développer et les fortes biomasses ont défolié.

Pourquoi et comment ajuster la dose d'azote ?
L'optimisation de la dose d'azote est importante et nécessaire. Si le colza est bien développé, l'ajustement de l'apport permettra de faire des économies en apportant une dose inférieure à la dose initialement prévue. Si le colza est peu développé, il permettra d'atteindre le potentiel réel de rendement de la culture.
Dans tous les cas, deux points sont à prendre en compte afin d'optimiser la dose à apporter. La biomasse et l'objectif de rendement. Si la biomasse est facile à exprimer par des pesées en entrée et en sortie hiver, l'objectif de rendement est plus difficile à objectiver. Il doit tenir en compte, entre autres, des dégâts d'insectes, de l'hydromorphie ou du salissement de la parcelle. L'utilisation de la réglette azote colza® permet, dans tous les cas, de sécuriser l'atteinte du potentiel de la culture et d'assurer la rentabilité technico-économique. Une surestimation de l'objectif de rendement est donc inutile.

Fractionner pour une meilleure efficience
Le fractionnement permet d'ajuster au mieux les apports d'azote. Pour les colzas avec une faible biomasse sortie hiver (inférieure à 200-300 g/m²) ou avec une présence importante de larves d'altise, il convient de faire un apport dès que la réglementation le permet. Cet apport précoce (entre 20 et 40 unités), et aujourd'hui réalisé, permet d'accompagner la reprise du colza et d'assurer une bonne valorisation des apports ultérieurs.
Pour les colzas à forte biomasse, il est au contraire conseillé d'attendre la montaison. Un apport trop précoce conduira à un développement aérien inutile pour la culture. Un gros colza pourra facilement remobiliser les réserves accumulées au cours de l'hiver afin d'appréhender sereinement la reprise.
Pour ajuster au mieux le fractionnement, il est judicieux, selon la dose préconisée par la réglette azote colza®, d'apporter l'azote comme suit sans jamais dépasser 100 kg/ha par apport.


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde