Aller au contenu principal

Oléagineux
Colza, azote et insectes : quelques repères entrée hiver

Les conditions depuis août ont été plutôt favorables à la culture du colza dans les secteurs Nord et Est. Températures chaudes et pluies régulières ont permis de bonnes implantations et une dynamique de croissance soutenue jusqu’à présent. L’excès d’eau dans certains secteurs pourrait cependant devenir préjudiciable si ces conditions perduraient.

Dans l’ensemble, les colzas présentent de belles biomasses à l’entrée de l’hiver. Cela permettra de réduire la dose d’azote à apporter au printemps et de limiter l’impact des larves de grosses altises ou de charançons du bourgeon terminal en cas d’infestation sur la parcelle.

 

Importance de réaliser les pesées

Les pesées directes au champ ou les estimations par télédétection restent les moyens les plus sûrs pour estimer l’azote absorbé par les colzas à l’automne. Cette année, avec ces belles biomasses, les pertes de feuilles pourraient être importantes si l’hiver devenait rigoureux. Comme on le voit sur le graphique, la moyenne des biomasses réalisées dans le cadre des BSV et par Terres Inovia est comprise entre 1,5 à 1,9 kg/m² selon les régions, avec de fortes variabilités entre parcelles.

 

Gros colzas sur la gestion des larves de grosses altises

Avec un peuplement maîtrisé des colzas, les biomasses supérieures à 1,5  kg/m² indiquent très souvent des colzas pesant plus de 40 grammes par plante, état-clé recherché pour un colza robuste face aux dégâts de larves de grosses altises.

Comme on le voit sur le graphique, la proportion de parcelles avec des colzas présentant un poids supérieur à 40 grammes par plante, voire 60 grammes, est importante cette année sur toute la zone Nord et Est.

Couplé à des infestations larvaires des grosses altises globalement faibles à moyennes cette année, le risque de dégâts à la sortie de l’hiver devrait être relativement maîtrisé. Comme on le voit sur le graphique, la proportion des parcelles avec une infestation inférieure à deux larves par plante est majoritaire sur l’ensemble de la zone Nord et Est. Mais, certaines parcelles, présentant un risque agronomique (faible biomasse, faim d’azote) et une infestation importante, nécessitent cependant une protection insecticide.   

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

mildiou pomme de terre
Un plan européen de lutte contre le mildiou réclamé

L’hiver et le printemps pluvieux ont favorisé le mildiou qui s’attaque aux cultures. Huit organisations demandent un plan d’…

Escaudoeuvres Tereos Agristo
Le projet d’Agristo sur l’ancien site Tereos d’Escaudoeuvres (59) en consultation publique

L’industriel belge Agristo est le troisième à dévoiler un peu plus les contours de sa future usine implantée sur le sol des…

Il faudra attendre un certain nombre de jours de beau temps pour pouvoir retravailler certaines parcelles et évaluer les pertes.
Coulées de boue : les agriculteurs ne veulent pas porter le chapeau

Les inondations qui ont touché la vallée de la Somme fin de semaine dernière relance le débat sur la prévention du phénomène d…

La coopérative Sodiaal a un nouveau président

Le conseil d’administration de la coopérative Sodiaal, réuni ce mercredi 19 juin à Pau à l’occasion de l’Assemblée…

L'alliance rurale élections européennes Schraen Lassalle
Une défaite au goût amer pour l’Alliance rurale et des conséquences pour la chasse

Initiateur de la liste L’Alliance rurale, candidat en troisième position, le nordiste Willy Schraen dresse un constat amer de…

En raison des mauvaises conditions climatiques, au semis puis au printemps, le potentiel de rendement des céréales à paille  est dégradé.
Un potentiel dégradé en céréales à paille pour la France

Pluies et manque d’ensoleillement ont grevé le potentiel des céréales à paille ; le rendement de l’orge d’hiver est déjà…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde