Aller au contenu principal

Comment la Somme va participer à la convergence des tracteurs vers Paris

La FNSEA et les JA annoncent une vaste opération de blocage des accès routiers vers la Capitale, le mercredi 27 novembre pour porter plusieurs de leurs revendications et inquiétudes. Un grand bazar en perspective.

L'accès à la capitale risque d'être plus compliqué qu'à l'accoutumée, le mercredi 27 novembre.
L'accès à la capitale risque d'être plus compliqué qu'à l'accoutumée, le mercredi 27 novembre.
© AAP

Les agriculteurs de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs Ile-de-France, et de la FNSEA Grand Bassin parisien ont annoncé le 22 novembre que 1 000 tracteurs allaient converger vers Paris le 27 novembre dans le cadre d'une mobilisation nationale destinée à exprimer le « ras-le-bol » de la profession. En une phrase : « La France a-t-elle encore besoin de ses paysans ? », interrogent-ils.

Des revendications multiples

Le département de la Somme n'est pas en reste puisque FDSEA 80 et JA appellent depuis ces derniers jours à rejoindre la mobilisation, depuis leurs pages Facebook : « Montons à la capitale, en tracteurs, bus ou voitures. Stop aux distorsions de concurrence, non au Ceta et au Mercosur, non à des ZNT arbitraires, oui à la concertation ! La loi EGAlim doit être respectée ! Nous demandons à l’Etat de transformer ses promesses en actes concrets, et des réponses et des engagements écrits à nos revendications ».

Qu'ils aient prévu de se rendre à Paris à pied, en bus ou en tracteur, les participants du département sont invités à rejoindre plusieurs points de rendez-vous. Dès 4h15, depuis la Maison des agriculteurs à Amiens, les agriculteurs pourront prendre un bus qui les conduira jusqu'aux portes de Paris. Pour ceux qui ont prévu de participer à la mobilisation en tracteur, des départs seront donnés depuis Breteuil à partir de 2h, de Granvillers à 2h25, de Marseille-en-Beauvaisis à 2h45 et de Beauvais à 3h30, en direction de l'A16. En direction de l'A1, trois points de rendez-vous sont également prévus : Noyon à 3h30, Maignelay à 3h30 et Ressons-sur-Matz à 4h15.

Plusieurs autoroutes et routes nationales ciblées

« Plus de 1 000 tracteurs venus des régions Hauts-de-France, Normandie, Ile-de-France, Grand-Est, Centre-Val-de-Loire et Bourgogne-Franche-Comté se donnent rendez-vous à Paris » le 27 novembre, prévenait de son côté la FNSEA, fin de semaine dernière. « Ils seront dès 6 heures du matin aux portes de la capitale », sur les autoroutes « A1, A4, A5, A6, A10, A11, A13, A14, A15 », et sur les nationales « N1, N2, N12, N20 ». Pour le reste de la France, les formes d'actions varieront « en fonction des territoires et des productions », selon la FNSEA.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les planteurs peuvent espérer approcher un rendement de 90 t/ha à 16° et une rémunération de 30 €/t pulpes comprises. 
La campagne betteravière démarre sous de bons auspices
De bons rendements et des prix supérieurs aux dernières années : voilà ce qu’espère la filière betteraves pour cette nouvelle…
Barbara Pompili
Barbara Pompili lorgne sur l'agriculture ? Son cabinet réfute
Avec Nicolas Hulot, l'un de ses prédécesseurs au ministère de la Transition écologique, la samarienne n'est pas contre l'idée de…
Des betteraviers pas pressés de récolter
La Confédération générale des betteraviers (CGB) demande aux entreprises de transformation de retarder autant que possible les…
La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques (à gauche) a fait étape la semaine dernière dans la Somme à la rencontre des élus locaux pour s’assurer de la bonne mise en place du plan de relance.
Touquet Savour offre un nouvel écrin écoresponsable à ses pépites
L’entreprise de négoce de pommes de terre installée à Essertaux (80) vient de lancer la commercialisation d’un nouveau packaging…
Plaine en fête, un événement de rentrée contre la morosité
Après une année blanche, l’événement Plaine en fête organisé par les Jeunes agriculteurs de la Somme fait son grand retour le…
Pour être juste, le prix d’un maïs sur pied s’établit en fonction du rendement  en grain, de la cotation sur le marché et de la culture qui sera implantée  par la suite.
Quel prix pour le maïs sur pied en 2021 ?
L’achat et la vente de maïs sur pied sont une pratique courante dans le département. Pour calculer le juste prix, deux méthodes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde